AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HWANG Il-Kwon dit Andrew, le chanteur populaire le plus froid de l'époque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD

HWANG Andrew

feat. Bi ShuJin


Identity Card
ÂGE & SEXE
En apparence 23 ans, Masculin

ORIGINE
né le 28/02/1992 (1975) à Séoul, en Corée du Sud

EMPLOI / ETUDES
Musicien, guitariste/chanteur populaire

SITUATION ACTUELLE
Célibataire

GROUPE + PARTICULARITÉS
✘Zombie Nouveau/ Lié au sermon du silence

QUALITES
✘Bon vivant
✘Marrant
✘A l'écoule
✘Créatif

DEFAUTS
✘Fêtard
✘Narcissique
✘Indécis, parfois râleur
✘Bordélique


Your Story
A dire vrai, je ne me rappelle pas exactement ce qu'il s'est passé. Pour dire vrai, j'ai même tout oublié. Je ne peux simplement que vous raconter ma renaissance, celle que je considère être la vraie, la meilleure. Etant bouddhiste, je crois en la réincarnation de l'âme et, apparemment, les dieux n'ont pas mis fin à mon existence pour une simple et bonne raison : je dois encore servir en ce bas monde d'une réincarnation de plus avant de reposer en paix. Je vais donc simplement raconter mes souvenirs et mon ascension vers les secrets de mon identité.

En 2000, je me suis simplement réveillé d'une brève et profonde respiration, les yeux remplis de vie, le coeur battant et le corps en mouvement. J'étais enfermé dans une sorte de boite dont j'eus du mal à me défaire. Il fallut que je pousse à l'aide de mes pieds et très vite car l'air me manquait, j'avais faim comme si je n'avais pas mangé depuis des mois voire des années. Après avoir insisté quelques instants, je réussis à me débarrasser de l'emprise du coffre-fort d'où sortait une énorme et épaisse fumée blanche. D'ailleurs ma bouche laissait également un air glacial passé et, lorsque je regardai mes mains, elles étaient sans couleur, presque transparentes et froides comme un iceberg. Je me levai du "lit" et espionnai la pièce du coin de l'oeil. Je n'avais jamais vu une pièce aussi peu accueillante. Il n'y avait que des compartiments comme le mien qui s'ouvraient à l'aide d'une manette. Je regardai ensuite mon corps et m'aperçus que j'étais nu. Je me rappelle que la seule chose qui me vint à l'esprit se fût d'attraper le drap qui me couvrait auparavant. Enrobé autour de ma taille, je m'approchai d'un des casiers en vérifiant que personne n'était là pour me prendre la main dans le sac. Je pense que la fin de ma curiosité naturelle a commencé au moment où j'ai ouvert le coffre de la morgue.  J'ai tout de suite reculé de quelques pas lorsque le corps en décomposition perdit un bras qui tomba au sol. La puanteur me perça les narines et c'est à l'aide de mon avant-bras que je me couvris le nez. Je fus effrayé du haut de mes 23 ans. Je me demandais ce que je foutais là, couché dans l'un de ses lits pour morts. Soudain, alors que je tournai ma tête sur l'endroit d'où je venais de sortir, je vis une étiquette. Je m'approchai d'elle et l'attrapai afin de lire ce qu'il y avait d'écrit et je vous laisse imaginer ma surprise lorsque je pus lire "Il-Kwon, 28/02/1975 - 04/09/1998, masculin, accident de voiture." J'étais donc ... Mort ? Je ne savais même pas le jour, ni le mois, ni l'année d'aujourd'hui. J'étais complètement perdu et pensais à une bonne blague. Comment l'on pouvait faire passer une personne vivante pour morte ? Ca ne se voyait que dans les films ce truc-là, et Bouddha sait à quel point des films d'actions j'en ai vu dans les plus belles années de mon adolescence. Je m'approchai donc de la porte, mon ventre criant de plus en plus famine. Je me sentais tout bizarre et avais une énorme envie de viande fraîche, sûrement à cause du manque de protéine et de fer dans mon corps tout pâle. Derrière la porte se trouvait un vrai capharnaüm, c'était le bordel et pire que dans ma chambre ! Les lits d'hôpitaux se trouvaient en plein milieu des couloirs et je me devais de les pousser un par un pour atteindre un ascenseur. Bon, j'étais au niveau -1 et il fallait sûrement que je me rende au rez-de-chaussée pour trouver une personne capable de m'expliquer ce que je foutais là et, par la même occasion, me donner à manger car je crevais la dalle ! Arrivé au niveau 0, le cauchemar était exactement le même, le sang gravé sur les murs en plus. Mon odorat monta en grade à ce moment-là, je ne savais trop pourquoi à l'époque. Soudain, j'entendis un bruit qui réveilla mon ouïe, un bruit de fer contre un radiateur sûrement. Le son venait d'une des chambres de consultation pas loin. Bizarrement, j'étais pressé de savoir ce que c'était, tellement pressé que je courus vers la direction du tintamarre qui me donnait mal aux oreilles. Lorsque je poussai la porte, je vis un jeune infirmier à moitié allongé sur le sol près du radiateur au bout de la pièce. Il murmurait : "Ne me faîtes pas mal, je ... Je suis blessé, j'ai besoin d'aide". Je restai figé devant cet homme effrayé comme si j'étais bloqué. Ma salive se serait enfouie de ma bouche si jamais je l'avais ouverte pour lui répondre. Il sentait la chair fraîche, et j'avais tellement faim ... Je n'ose pas exposer la façon dont je me suis empressé de lui sauter dessus et je ne détaillerai pas la manière dont j'avais l'intention de le dévorer sans pouvoir me contrôler. Seulement, je ne pus commencer mon repas tranquillement puisque je fus endormi par une piqûre assez forte. Elle m’anesthésia assez vite et je me réveillai quelques minutes plus tard, peut-être une heure tout au plus, dans une des chambre, allongé, un sparadrap au niveau du haut de mon avant-bras intérieur. Ce n'est que plus tard que je compris que j'avais eu le droit au sérum qui me permettait de me retenir de cette féroce ardeur de vouloir bouffer tous les êtres vivants que je croisais. On m'expliqua également que je devais suivre certaines règles. Je les avais accepté lorsqu'un ancien zombie vint à ma rencontre pour me prendre en charge. Il m'apprit tout ce que je sais aujourd'hui.

D'ailleurs, que suis-je aujourd'hui ? Je vis comme un jeune homme de 23 ans, âge auquel je suis décédé, né le 28/02/1992. Je suis recensé avec cette date. Je me suis chargé de faire des recherches sur mon passé mais non trop poussées, ayant été caché pendant un petit moment par un ancien Zombie le temps que je prenne contrôle de mes envies. J'avais eu un accident grave sur l'autoroute et mes parents s'étaient suicidés tous les deux un an après, ne supportant pas venir sur ma tombe. Je m'appelais Il-Kwon et j'étais un as de la musique. J'étudiais la guitare et le chant dans un conservatoire. En 2010, mes papiers officiels indiquaient mon vrai prénom et mon nom. Je n'eus pas de difficulté à faire comprendre ma situation. Je continuai la musique pendant un an avant d'avoir fait assez mes preuves pour me retrouver sur la scène avec un premier EP l'année suivante, un essai qui fit un raz-de-marée de compliments et le nombre de vues sur mon site mi-officiel ne cessait de monter. Avec contentement, je fus demander dans certaines maisons de disque dont celle dans laquelle je voulais être étant plus jeune. Mon rêve exaucé, je me démenais avec acharnement. Je changeai alors d'appellation pour prendre un nom de scène : Andrew. Je devais sûrement être le premier Zombie recensé à être musicien populaire en Corée du Sud. Cependant, étant donné la notoriété que l'on pouvait deviner rien qu'en voyant les nombreux CDs achetés chez les disquaires, je pris la peine d'acheter le silence sur ma vraie nature afin que ce soit gardé secret. La vie me serait tellement difficile si mes fans découvraient que l'homme qu'elles admirent le plus était un mort-vivant. C'est pour cela que lors des meetings, je porte souvent des gants afin que la froideur de mon corps ne fasse pas mouche si, par erreur, ou inadvertance, je touche la main d'une personne. D'ailleurs, je les porte tout le temps jusqu'à ce que je sois seul chez moi. Je suis toujours  très bien habillé, je porte rarement des débardeurs malgré un corps agréable à regarder d'un mètre quatre-vingt deux, si on ne compte pas les cicatrices rosées dues à l'accident et aux examens lors de mon passage à la morgue. Je ne vais jamais faire des aller et retour dans une piscine publique, je préfère de loin la réserver pour moi de temps à autre, l'argent n'étant pas ce qu'il manque. D'ailleurs, je dois avouer qu'à cause des thunes qui tombent par milliers, j'ai un caractère de merde. Je suis très narcissique au point de changer de couleur de cheveux toutes les deux semaines. J'ai des petits caprices et je déteste ranger l'appartement qui m'a été dédié par la maison de disque. Parfois, il arrive à mon éditeur ou mon coach de devoir ranger à ma place. C'est assez marrant, même si je leur en fais voir de toutes les couleurs. Par contre, on ne pourra pas me reprocher que je ne m'amuse pas dans ma deuxième vie, je suis même plutôt un mec qui a du mal à  partir des soirées VIP ou des party organisées dans lesquelles il est invité. J'aime ça et c'est sans compter sur l'indulgence qu'ont les producteurs ... Je me fais souvent attraper par la peau du cul, mais mon côté créatif pour trouver des airs, des chansons, des notes manquantes, fait de moi un homme en or. Bientôt j'excellerai et deviendrai en diamant lorsque ma liste des conquêtes sera arrivée à 100. Car oui, ce n'est pas parce que je suis un Zombie que je ne ressens rien et puis, lors de relations sexuelles, il est tellement rare de sentir un semblant de froid ... D'ailleurs, peut-être que c'est le petit plus qu'aiment les filles : une douce froideur qui fait frissonner leur corps nu. Par contre, je refuse catégoriquement de laisser la lumière ouverte et mon coeur est tellement glacé que je ne suis pas tombé amoureux depuis ma renaissance. Je commence réellement à penser que les Zombies ne sont pas faits pour aimer véritablement mais pour contrer les Possédés en aidant les Médiums ou ... pour simplement profiter de la vie qu'on leur a prise.  

Player Profile
Pseudo : TanakaEmily
Age : Toujours dans la vingtaine
Comment avez-vous découvert le forum ? : Parce que j'ai déjà un personnage dans le forum tout simplement.
Présence : Ma présence sera toujours d'au minimum 5 jours par semaine
Petit mot gentil/Avis sur le forum/commentaire/blabla : Je vous aime toujours autant mes loulous, ♥

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Bon courage pour la fiche de ton DC.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Merci beaucoup Ryo ! C'est assez simple vu que j'ai eu l'idée de sa story rapidement comme si je me devais de faire un DC ! Muahah.
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
Ooh ! Re-bienvenue à toi avec un topain zooombiiie ! Faut vraiment qu'on parle lien avec ton autre compte ! OO

Et sûrement avec lui de ce fait ! Je ne vais pas te dire bon courage vu qu'il est tout prêt ! :p

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Ahah Chul-Hei, je suis ouverte à toutes propositions autant pour Saeko que Andrew ! J'ai plus trop d'idées mais ensemble on va réussir ;)
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou !!
Re-bienvenue sur le forum  avec ce beau DC :133:

alors alors... j'ai tout lu ! Et j'aime beaucoup ! Au début je me suis demandée quelle était cette histoire de "lié par le sermon du silence" parce que voilà quoi. C'est assez intriguant ! Et heureusement, tout s'est clarifié avec l'histoire. Comme d'habitude j'aime beaucoup ta manière d'écrire et de nous donner des détails sur le perso.
il y a juste un petit point sur lequel je souhaite simplement clarifier -pas la peine de modifier- : les médiums ne se battent pas contre les Possédés, mais ils ont comme obligation de conduire les âmes des morts récentes, si je puis dire les choses ainsi, en coupant le lien qui uni l'âme au corps des morts. Les exorcistes eux, éliminent les Possédés (âmes "démoniaque" ayant pris possession d'un corps mort) : les âmes des Possédés sont détruites donc. Je dis ça, parce que tes dernières phrases avec le verbe "contrer" peuvent laisser penser que les médiums luttent contre les Possédés, alors que ce n'est bien sûr par le cas.

Voilà !! sinon je n'ai rien à redire !




Well done ! Tu es validé !


Félicitations ! Te voilà validé !

Pour débuter sur TLD, je te conseille de poster une demande de RP ici, et de ne pas hésiter à envoyer des MP aux personnes avec qui tu aimerais avoir des liens et donc des RPs ! :DD
N'hésite pas non plus à aller faire un tour sur le flood, et rejoindre les personnes éventuellement co sur la Chat box !
Enfin, n'oublie pas ! Si tu aimes bien avoir sous la main les divers liens de ton personnage, tu peux toujours créer une fiche ou autre dans cette partie !
BON RP sur TLD !  :163: !


Have Nice Game on CSEMV !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

HWANG Il-Kwon dit Andrew, le chanteur populaire le plus froid de l'époque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le rara: une tradition populaire toujours vivace
» Un chanteur de poids à redécouvrir
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Martelly se prend en photo avec le leader le plus populaire de la Caraibe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers-