AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Context : What Happened in Seoul ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Disformity

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://csemv.forumactif.org



What Happened before ?


SEOUL_ Années 2000_

Séoul. Capitale économique de la Corée du Sud. En plein essor et en plein boom économique. Elle est sortie d’une crise sans précédent, misant sur la commercialisation et le développement de la culture. La richesse abonde. La population a enfin l’impression de prendre sa destinée en main. Elle croit en ses capacités d’atteindre enfin ses rêves les plus fous. Les étudiants s’arrachent les places dans les meilleures universités. Toute la province va trouver du travail dans la capitale pour enfin sortir de la misère, parce que là-bas… tout est enfin possible.

Province_Chungcheongnam-Do_ Décembre 2001_ 00 : 00_

La forêt ne laisse passer aucune lumière. Pas même celle de la lune. Il fait humide et froid. Des pas font craquer les branches. Des râles sordides se font entendre. Ils sont là. Ils sont sortis de leur prison. Après des années de sommeil, ils se réveillent, leurs estomacs criant famine. Ils ne sont que dix. Et si les temps ont changés, si leur ancienne maison est délabrée, ils avancent, sans savoir où ils vont. Du bruit se fait entendre. Ils y sont attirés comme un aimant. Et c’est le regard vitreux, les vêtements en lambeaux, le corps couverts d’ecchymoses, qu’ils arrivent dans ce premier village. La faim les tiraille.
Personne n’échappe à l’assaut…

SEOUL_ Mars 2003_

Peu après leur arrivée à Séoul, les dix zombies, aujourd'hui appelés Anciens, à force de manger de la chaire humaine, se sont retrouvés à récupérer un peu de leur humanité passée. Un cœur battant, la possibilité de parler, tout revenait doucement. Mais pour pouvoir continuer à vivre sans pour autant troubler le calme dans la société, et pour pouvoir enfin profiter de leur seconde vie, les dix firent tout leur possible pour rester le plus discret et le plus humain possible aux yeux de tous. Les zombies durent donc se nourrir en grande partie de tout ce qui contenait une forme plus ou moins pure de formol, tel que les produits cosmétiques. Ils étaient bien minoritaires en nombre et ils se doutaient qu’un zombie face à trois humains n’était pas aussi fort que ce que pouvait laisser croire les films.

Et puis des évènements étranges commencèrent à se produire. Comme si la Nature avait décidé de n'en faire qu'à sa tête.
Sans même qu'il n'y ait eu un quelconque contact avec un zombies (c'est-à-dire une quelconque transmission par morsure du virus), des suicidés et des mortellement accidentés se réveillaient.
L’un des Anciens, Kanzaki Ryû, scientifique de renom, tenta d'expliquer le phénomène, mais même pour lui la Nature avait voulu lui faire des cachotteries. Ceci dit, il trouva un procédé pouvant reproduire l’effet que peut faire la chair humaine sur leur système organique. Cependant le sérum ne fut pas aussi fort que la chair humaine elle-même. Tout comme la chair, le sérum pouvait donner une apparence parfaitement normale et rendre inutile la consommation de formol, mais elle ne corrigea pas par exemple le retour du goût pour la nourriture humaine, ni même le moindre petit battement de cœur. Pourtant, Ryû le savait. La chair humaine pouvait donner cet effet-là. Mais pour pouvoir y parvenir, il faudrait s’attaquer à des humains en bonne santé et pas des clochards. Et ça, c’était quelque chose qu’eux, les Anciens s’interdisaient. Car cela pourrait provoquer une crise de société sans précédent.
Alors, il se contenta de répliquer le sérum afin de pouvoir faire face à la multiplication rapide et incontrôlée de leur race, pour pouvoir tous se protéger et pour pouvoir vivre à l’insu de tous.


Revenir en haut Aller en bas
Disformity

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://csemv.forumactif.org



And Today ?


Chin Hae s'est réveillé lui aussi. Comme les autres. Il avait eu un accident et il était certain d'avoir été mort. La cheville cassé, le bras gauche mort, il se traîna hors du lieu de l'accident. Il aurait pu être pris en charge par ses parents, mais il n'en avait pas eu l'envie. Et puis qu'auraient-ils bien pu faire de lui ?
Comme les autres, il fut pris en charge par les premiers zombies venus dans la capitale, et il reçu le sérum.
Et puis il reprit sa vie. A dire vrai, il ne sait pas trop comment réagirait son entourage s'il le voyait maintenant.

Chin Hae le sait. Les Anciens aussi. La barrière du secret est très mince. Les Respirants ne savent pas que certains déclarés morts, par on ne sait quel miracle ou tour de sorcellerie, se réveillent...

SEOUL_ 2014_

Le secret a été ébruité. Le nombre de ressuscités a augmenté et maintenant la population est au courant.
Contre toute attente, le gouvernement a mis en place des règles concernant les morts-vivants :
- Un couvre-feu est instauré empêchant les morts-vivants d'apparaître dans la rue au-delà de minuit. Un zombie repéré au delà de cette heure sera automatiquement récupéré par la fourrière où il devra être récupéré par sa famille ou l'Equipe Spéciale Z.
- Les zombies retrouvés par la fourrière sont automatiquement embarqués au Service Spécialisé. Si leur famille ou si l'Equipe Spéciale Z ne vient pas les chercher dans un délais de 2 semaines, leurs corps est automatiquement envoyé dans un service scientifique pour la recherche.
- S'ils sont récupérés par l'Equipe Spéciale Z, ils devront être pris en charge par une famille Zombie.
- Il est aussi interdit aux Zombies de prendre les mêmes transports en communs ou d'aller dans les lieux publics fréquentés par les Respirants.

Afin aussi de mieux accompagner les Nouveaux Nés, les Anciens ont fait appel à une ancienne psychiatre. Cho Hee tient ainsi des journées spéciales, des réunions Morts-Vivants Anonymes, où chaque Morts-vivants doit partager sa journée, ses craintes, ses ressentis avec les autres. Ces scéances se déroulent tous les vendredis soir.
Etant de plus en plus rejetés par la société, Chin Hae et les autres trouvent que ces soirées d'écoute et de partage sont vraiment bienvenue. Mais au plus profond de lui-même, Chin Hae aimerait que cela change. Que les Respirants cessent de les rejeter comme des parias.
Et puis, avec l'aide de ses amis, il s'emploie à organiser des actions marquantes : aller dans les parcs, prendre les bus avec les vivants, marcher dans la rue au delà du couvre feu. Tout cela dans un seul but : réclamer leurs droits et être respectés.
Mais les Respirants ont peur des Zombies. Et à juste titre. Car même s'ils ne mangent que des êtres presque morts, l'image divulguée par les films Hollywoodiens n'aide pas du tout les Respirants à accepter la présence des Zombies.
La majorité d'entre eux estiment que les morts doivent retourner d'où ils viennent. Quelques uns trouvent ça plutôt excitant et à vrai dire, ils aimeraient bien savoir ce que ça fait de se réveiller 40, 50, voir 100 ans plus tard.

La police est débordée. Entre les ramassages à la fourrière, et les ramassages de cadavres déchiquetés par les bandes organisées, elle ne sait plus trop où donner de la tête.

Les Frat'Boys eux par contre, s'amusent. Leur but est simple et clair. Faire disparaître toute trace de ces bouffeur de chair humaine en s'en prenant directement à eux et bien souvent de façon gratuite, parce que... "c'est fun de mutiler un être qui ne ressent pas la douleur physique mais qui se sent tout de même violé psychologiquement".

Revenir en haut Aller en bas
 

Context : What Happened in Seoul ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» PATHS OF GLORY ▪ contexte.
» Rule number two, the context.
» goodbye seoul, hello jeju ━ meiseok
» ▬ LES ROSES SONT NOIRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Nothing's more important than this.. ✖︎ :: Every things you need to know-