AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Choi Jun Hwa - YunHo~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Choi Jun Hwa
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur


Choi Jun Hwa

feat. Yun Ho - DBSK/TVXQ


Identity Card
ÂGE & SEXE
23 ans & masculin

ORIGINE
né le 28.06.1991 à Londres, en Angleterre

EMPLOI / ETUDES
inspecteur de police

SITUATION ACTUELLE
célibataire

GROUPE + PARTICULARITÉS
✘Medium depuis la naissance

Player Profile
Pseudo :Patate
Age :23 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? : it's my baby ♥︎
Présence : 5/7j
Petit mot gentil/Avis sur le forum/commentaire/blabla : Je l'aime toujours *-*
Avez-vous bien lu le règlement ? : autovalidation hehe

Histoire Il avait quatre ans. Il était plus tard que minuit quand Jung Hwa se leva de son lit pour se diriger dans la cave. Sa mère fut réveillée par le bruit qu’il faisait au sous-sol. Et c’est parce qu’elle le retrouva là en train de faire quelque chose qui ne lui ressemblait pas, que Jung Hwa sortit de son inconscience. Voyant sa mère devant lui, et remarquant qu’il n’était plus dans sa chambre, il lui demanda ce qu’il se passait et ce qu’il avait. Sa mère l’avait ramené au lit lui disant simplement qu’il était somnambule.

Et puis durant toute son enfance, dans la journée, il voyait des choses étranges. Des choses que personne d’autre que lui ne voyait. Certaines étaient terrifiantes et affreusement horribles, d’autre moins et provoquant plus de la compassion. Certaines semblait fantômatiques et d’autres vraiment réelles. Il le disait souvent à ses parents, souvent terrifié par ce qu’il le voyait. Sauf que cela inquiéta plus sa mère et son père. Et très souvent, ils ne savaient pas quoi lui dire pour le rassurer. Alors le père commença à faire son enquête. Il ne voulait surtout pas admettre que son fils était fou. Non. Rien ne démontrait qu’il était fou ou schyzophrène. Même si parfois il parlait à quelqu’un d’absent sans le nommer, mais toujours avec l’air effrayé. Et même si parfois il donnait du pain ou du jus de fruit à un être invisible. Hormis tout ça, chez lui tout était normal : bonnes notes à l’écoles, activités normales, jeux normaux, et discussions normales avec quelques un de ses amis.

C’est donc avec lui qu’il allait de médecin en médecin avant de tomber sur un médium déjà très connu et qui expliqua tout. Ce médium expliqua tout le phénomène aux parents, même si cela ne les rassura pas d’avantage. Jung Hwa est né prématurément car s’il ne naissait pas tout de suite il risquait de mourir. Et il fut en quelque sorte sauvé inextremis par les médecins. C’est donc parce qu’il a fallit mourir qu’il s’est retrouvé en connexion avec le monde de l’au delà depuis qu’il est né. Le jeune Jung Hwa appris alors que le somnambulisme n’était pas là par hasard et il comprit aussi que les gens qu’il voyait et que ses parents ou amis ne voyaient pas étaient des gens déjà morts, des âmes errantes qui sans doute ne trouveront jamais le repos éternel.

***

Il avait 11 ans. Les morts et les fantômes, il avait finit par s’y habituer et à par vraiment faire la différence entre les personnes réelles et les personnes mortes quand ces dernières semblaient vraiment vraies et tangibles. Il ne leur parlait jamais quand il y avait des vivants présents. Et puis surtout, il appliquait à la lettre les conseils que le vieux médium lui avait appris. Il se concentrait ainsi beaucoup mieux sur ses études. Il voyait régulièrement le vieux médium pour continuer à apprendre à se maîtriser, surtout la nuit. Pouvoir ne plus être si ouvert et si réceptif aux morts était pour lui le seul moyen de pouvoir dormir. Pour l’aider aussi à ne plus penser à la présence des morts, il décida d’apprendre le violon. La musique. Quel magnifique moyen de ne penser à rien d’autre. Le violon fut l’un des outils les plus bénéfiques, surtout la nuit.

En plus d’être déjà un peu plus en avance sur ses petits camarades, Jung Hwa devait assumer sa différence encore plus. Son cercle d’amis se réduisit. Le jeune garçon faisait souvent plus peur qu’autre chose. Restaient avec eux ceux qui était tout simplement trop curieux de vivre le paranormal avec lui. Il ne les aimait pas, mais il préférait être avec eux que de ne pas avoir d’amis du tout. Il se fermait déjà un peu plus sur lui-même, ne voulant parler de ses expériences paranormales à personne. Il préférait de loin parler au vieux médium qu’à ses petits camarades.

***

Il l’avait toujours su. Un jour, il finirait par être dangereux pour ses proches et ses amis. Conduire la nuit mais quelle idée débile avait eu son père ! Encore sonné, ne sentant plus son corps, les oreilles sifflant, il sentait l’odeur de brûlé, la fraîcheur et l’humidité de la pluie. Et puis il y avait ce goût métallique dans sa bouche. Il se tourna sur le côté et vit à travers la vitre brisée de la voiture. Son père et sa mère étaient morts sur le coup. Il aurait voulu crier, hurler, mais il n’en avait pas la force.

Cela aurait du être un voyage de vacances unique en famille. Eux qui ne partaient pratiquement jamais, cette fois, ils l’avaient bien organisé. Sauf que le voyage fut plus long que prévu dans le sens où les routes de montagnes avaient été plus compliquée que prévu. Ils étaient en Ecosse, et il pleuvait comme jamais. Une belle pluie battante frappait la voiture. Et Jung Hwa, déjà fatigué par ce si long trajet avait fini par s’endormir dans la voiture.

Et lorsqu’il s’était réveillé, il était là, par terre, la tête bourdonnant, se sentant mal et ayant mal dans tout son corps. Il avait 14 ans.

***

Sa mère était Coréenne et son père Anglais. Il a grandit à Londres. Ils s’étaient ensuite installés en Corée du Sud, mais revenaient de temps en temps passer des vacances au Royaume Uni. Suite à son accident, il se coupa de tout le monde, ne gardant le contact qu’avec deux ou trois personnes. Les études, le travail, la musique furent ses seules occupations. Son psychiatre lui avait conseillé, pour qu’il se sente moins seul dans son nouvel appartement, de prendre un animal de compagnie. Le chien n’étant à son goût pas très futé et très bête, il prit un chat. Puis un deuxième peu de temps après.

Niveaux études, il avait fini par obtenir son diplôme pour travailler en tant qu’agent de police. Et c’est très rapidement qu’il parvint à atteindre le métier qui lui plaisait le plus : inspecteur de police. Il avait 22 ans. Sa première enquête il la mena en compagnie d’un agent, Lee Ho Joo. Au vu de plusieurs détails appartenant à son apparence, Jung Hwa en avait déduit qu’il devait être à peu près du même âge. Et il eut un grand plaisir à travailler avec lui. Etrangement, il faisait le lien entre les morts qu’il voyait et qui très souvent semblait vraiment réel, et cet agent.

Et cette même impression apparaissait à chaque fois qu’il se retrouvait avec lui. Il n'en parla jamais, n'osant pas paraître trop indiscret. Toutefois, il lui apparaissait que cet homme n'avait rien d'humain. Il n'en était pas sûr et il ne savait même pas si son hypothèse pouvait marcher étant donné qu'il ne savait même pas si des morts-vivants se balladaient dans la capitale. Tout ceci le troublait beaucoup. Ceci dit, il était bien l'un des seuls agents qu'il appréciait de voir durant son travail.
CaractèreJung Hwa n’est absolument pas comme tout le monde. Il le sait d’ailleurs très bien. Né médium, il voit et parle au fantômes depuis tout petit. Si au début, il avait bien peur de dormir le soir, il s’est bien plus renforcé de ce côté là. Lorsqu’il désire vraiment être tranquille, il ne s’endort pas et il lui arrive de faire de longues nuits blanches. Car il le sait mieux que n’importe qui : quand il dort, il peut tout à fait se faire posséder par un fantôme pendant son sommeil. Et c’est souvent avec surprise qu’il se retrouvait en dehors de son lit. Maintenant, il voit les fantômes comme sa principale aide pour résoudre les diverses enquêtes qu’il mène. Très observateur, aucun détail ne lui échappe. Il a apprit à tout à analyser, tout observer pour distinguer le réel du faux, car il a toujours du faire face à des fantômes dont l’apparence physique n’était pas celle d’un simple ectoplasme, ou d’une ombre flottante dans les airs. De ce fait, à force d’avoir appris à aiguiser son regard, plus rien ne lui échappe. Cette qualité lui est infiniment précieuse lorsqu’il travaille. Elle lui permet d’aller bien plus vite et donc d’établir rapidement le bon scénario.

S’il est très organisé dans son travail, il n’en est certainement pas de même chez lui. Au travail, tout doit être à sa place et sur le terrain on ne touche à rien sauf s’il en fait la demande. Chez lui… C'est un capharnaüm parfois. A tel point qu’il y a des moments où l’on se demande où se trouve son bureau ou bien s’il n’y a pas une chaise de vide où s’assoir. La seule pièce peut être encore épargnée par ce bordel est sa chambre. De plus, il faut savoir qu’il a deux chats Aristote et Platon, qui par certain pouvoir de la Nature, arrivent à se déplacer dans le bordel sans faire tomber la moindre petite pile de livre. D’autre part, il lui arrive aussi de ramener des éléments du labo’ chez lui pour poursuivre les test, transformant alors sa cuisine en un second laboratoire. Si vous tombez sur une tête dans son frigo, ce n’est pas qu’il est cannibale ou qu’il a tué un gars ! Non, c’est juste qu’il fait une expérience pour évaluer l’état de la salive post mortem. Ceci étant, il sait faire son ménage correctement en dépit bien souvent du bordel. Et il le fait si bien qu’il n’y a plus un gramme de poussière chez lui ni même un seul poil de chat sur son canapé. Enfin, il lui arrive de passer certaines journées complètement enfermé chez lui, volet et rideaux fermés. Cela ne le dérange pas le moins du monde d’ailleurs.

C’est aussi une personne qui aime jouer du violon. Cela lui permet à la fois de se vider la tête, mais aussi de réfléchir. La technologie, la science et tout ce qui en est relatif, même la littérature sont des choses qu’il affectionne tout particulièrement. Il ne fait pas souvent les courses et lorsque le frigo est vide, il préfère aller se payer un bon resto plutôt que de s’embarrasser à aller remplir des sac de bouffe à la supérette du coin. Il est un très mauvais cuisinier d’ailleurs, ne sachant déjà même pas faire cuire un oeuf.

Au delà de ça, Jung Hwa est un homme qui a une mémoire incroyable et qui est extrêmement intelligent. Il se souvient de beaucoup de choses, même des détails qui pour beaucoup ne seraient perçus que comme éléments futiles. Pour lui tout est important. Et son cerveau imprime absolument tout. Cependant, malgré son côté un peu marginal par sa faculté de communication avec l’au delà, il est d'un naturel enjoué, provocateur, et a un certain mépris des règlements. Il a pour habitude de n'en faire qu'à sa tête et a tendance à agir sans en informer ses supérieurs. De plus, il aime pouvoir faire comprendre à ceux qui le prennent pour un barge, un sociopathe ou un psychopathe, qu’ils sont tous stupides. Et le leur faire sentir de manière très insidieuse, est là aussi son petit plaisir. Il semble toujours trouver les réponses avant tout le monde, et prend un malin plaisir à doubler les gens tout en répétant que les médiums n'existent pas réellement. De ce fait les gens le croient vantard... Il fait parfois preuve d'un certain détachement, pouvant faire tout à fait autre chose quand ses supérieurs ou collègues se mettent à parler de choses sérieuses. Souvent, c’est lorsqu’il a déjà la réponse à la question et qu’il s’ennuie.

Avec son entourage, il n’agit pas du tout de la même manière selon les personnes. Il peut se comporter comme un véritable gamin désobéissant et puéril, ou bien être tout à fait insupportable jouant avec les contradictions. Il est évident que beaucoup ont du mal à lire en lui comme dans un livre ouvert, mais il sait qu’il ne sera pas du tout le même avec une personne qu’il aimerait de tout son coeur. Il n’a encore jamais eu de relation amoureuse ou même simplement sexuelle. L’amour il sait en parler mais uniquement qu’en termes physiques et de réaction chimiques. Rien de plus.


Il cache ceci dit un petit secret : il est suivit par un psychiatre. Il n’en parle pas, parce qu’il ne croit pas du tout ce que raconte ce médecin, qui le définit comme étant enfermé dans son travail et comme ayant du mal à se sociabiliser correctement à cause du traumatisme vécu quand il était encore tout jeune.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Je vais pas te dire bienvenue mais tu va partager ma vie donc...

Je t'aimeuuuh ♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Choi Jun Hwa
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
I luv you too~ ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Disformity

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://csemv.forumactif.org



Well done ! Tu es validé !


Félicitations ! Te voilà validé !

Il ne te reste plus qu'à :

poster ta fiche de relation

faire ta demande de logement

Et le plus important, RP !


Have Nice Game on CSEMV !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

Choi Jun Hwa - YunHo~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choi Seung Hyun
» Kim Bak Yul ft. Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
» Summer Yong Jae ft Choi Seung Hyun / Summer Jun Hee ft Jang WooYoung [2pm]
» Choi [au choix] feat lee Hwanhee [up10tion]
» Choi Seang Min...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Thing Begins here ✖︎ :: Tell Me Who You Are :: Fiches Validées-