AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et c'est que le début ... Ft.Ryû

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Ryoshiki réfléchissait à son prochain contrat, mais dans sa concentration, il oublia que l'on devait lui réinjecter le sérum. Ce n'est pas n'importe qui qui doit lui faire d'ailleurs, le créateur lui-même paraît-il. Il devait se rendre au laboratoire pour voir le créateur de ce produit miracle. Le tueur se voyait déjà donner son bras à un scientifique fou tenant une seringue... Mais quand faut y aller... Le jeune homme resta un moment concentré sur ses affaires, jusqu'à ce que ce rendez-vous, arrangé par d'autres zombies, lui revînt en mémoire. Le brun leva la tête de son écran d'ordinateur en se rappelant avant de tourner les yeux, aujourd'hui rouge dû à ses lentilles, vers l'heure qu'affichait son appareil. Encore en retard... Tant pis ce n'est pas comme si c'était rare et puis cette visite le dérangeait plus qu'autre chose. Mais il faut ce qu'il faut, sans cela il retomberait en lambeau. Ryoshiki poussa son bureau avec violence en soufflant agacé par tout cela. Le jeune homme se leva prit rapidement ses affaires avant de partir de son appartement énervé.

En bas de chez lui le zombie alluma sa cigarette avant de recracher sa fumée toxique. Le tueur avança un air neutre sur le visage, son foulard autour du cou pour pouvoir fumer et savourer ce plaisir de nicotine. Ryoshiki jeta son mégot plus loin et se remit son foulard sur le nez avant d'avancer de manière nonchalante les mains dans les poches. Le jeune homme trainait un peu, afin d'être encore plus en retard ? Bien sûr que non mais le brun ne voulait pas voir ce scientifique, d'autant qu'il doit être ou fou ou ennuyeux et plus le moment serait loin mieux il se porterait. Le tueur ne voulait qu'une chose finir ces fichus papiers pour ses contrats et s'entraîner encore à se battre, pourquoi ne pas élargir son champ de défense en retravaillant ses techniques avec son katana ? Ça c'était une bonne idée, mais d'abord le rendez-vous. L'homme n'allait certainement pas être content mais qu'importe, il le remettrait à sa place le scientifique, même si pour cela il n'aurait pas le sérum et par conséquent, le tueur retomberait en lambeau.

Le jeune homme arriva enfin à sa destination quelques minutes plus tard. Le zombie observa le bâtiment et un nouveau soupire s'échappa d'entre ses lèvres couvertes de son foulard. Ryoshiki pénétra alors dans la bâtisse, peu motivé. Le brun tapa avec violence sur la porte du scientifique pour signaler son arrivée. Il avait les sourcils froncés et attendit seulement quelques secondes avant que le scientifique ne lui ouvre. Quelle ne fut pas sa surprise quand le scientifique en question était un bel homme, bien conservé et surtout attirant. Le tueur détailla son "médecin" avec attention un sourire en coin imprimé sur les lèvres. Le regard pervers du brun courut sur le corps de son homologue. Très intéressant.

"Bonjour alors on s'y met ? Je dois t'avouer mon beau que je suis assez pressé." Le tueur ne laissa pas le temps au scientifique de répliquer qu'il s'installa à l'endroit prévu à cet effet.

Le brun n'est pas du genre bavard et il en avait dit assez mais ses yeux parlaient beaucoup trop eux en revanche. Haine, colère, désir, détermination, folie, sadisme, tout se lisait dans ses yeux mais cela ne le dérangeait pas, les seules émotions qu'il ne supportait pas ne s'inscrivait jamais sur son visage. Le zombie observa le beau scientifique, ses yeux étaient magnifiques, rien ne clochait dans le physique de l'homme en face de lui, si désirable. Le sourire de Ryoshiki n'était peut-être pas visible, mais son regard provocateur lui l'était bel et bien. Qui sait, si le jeune homme intriguait plus encore le tueur il pourrait être une de ses "proies". Ses proies, ce sont les gens qu'il trouve intéressants, il les suit, les traques, les observes, jusqu'à s'en lasser ou obtenir ce qu'il veut. S'il ne s'en lasse pas et reste un éternel insatisfait eh bien ce petit jeu durerait longtemps... Peut-être pour toujours... La violence est évidemment de mise alors bonne chance...
Revenir en haut Aller en bas
Kanzaki Ryû

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur

550 de large
Et c'est que le début ...
On s'connait ?
Parfois on ne voit même pas le temps passer, on savoure sa vie de jour en jour et on profite de ce que nous offre l’avenir. Pourtant lorsqu’on se met à compter, on se rend compte que l’existence n’as pas lieu d’être. Qu’on est nait pour souffrir quoi qu’il en coûte. Tous les obstacles sur notre route nous empêchent d’aller plus loin. Il faut pourtant les surmonter mais lorsqu’on se met à compter les heures, les jours, les semaines voir même les mois et les années, on a plus envie de rien … Même pas de lutter pour vivre convenablement. On subit voilà tout. C’est un peu dans la passe ou se trouve Ryû depuis un certain temps maintenant. Une passe difficile à vivre et toute envie de continuer à demeurer en ce monde à disparut … Il devait céder sa place à un autre et montrer à un zombie commet préparer de nouveaux sérum ou remède … Le génie est un don que plusieurs personne possède et le scientifique en ait persuadé. Ce dernier n’était pas vraiment sûr de ce qu’il devait faire les jours prochains. Avant il avait toujours quelque chose à faire, il avait souvent envie de quelque chose qu’il réalisait, et c’est ce qui lui permettait d’avancer. Maintenant il n’en a plus la force ni même la volonté. Plus de but à combler et cela en devient déprimant.

Aujourd’hui il devait s’occuper d’un zombie qui c’était relevé il y a peu. Un zombie ayant quelques difficultés à avancer sans vouloir mordre le premier venu. Il fallait qu’il ait plusieurs injections comme tous les nouveaux, pour pouvoir tenir le coup sur une longue période. Il avait rencontré pas mal de zombie dans le même cas et c’est un problème assez récurrent et dérangeant. Il fallait qu’il remédie à ça pour que les zombies soient les parfaites copies des humains avec la vie éternelle en plus. Lui n’avait jamais rencontré ce problème pour le moment. Il n’avait jamais eus la nécessité de manger de la chair ou quoi que ce soit d’humain. Il se demandait s’il ne devait pas mettre un peu de ses gênes dans ce remède d’ailleurs … C’est une expérience en cours, mais pour le moment la seule chose qu’il pouvait faire contre ce problème était d’injecter chaque fois que c’était nécessaire, un peu de ce sérum qui permettait aux zombies de se contrôler. Il ne pouvait pas faire mieux pour l’instant mais petit à petit il y travail …

Il regarda les aiguilles de l’horloge s’agiter sous ses yeux soupirant d’ennuie. Il tournait en rond depuis le matin même et ne savait plus comment occuper ses journées au laboratoire. Avant il était toujours dans ses affaires et adorait faire ses recherches. Mais le cœur n’y été pas et il n’avait aucune envie de travailler aujourd’hui … Voilà une minute d’écouler … Il ne faisait que ça depuis des jours. Il n’y avait que lorsqu’il avait sa guitare entre les mains qu’il ne voyait plus le temps filer. C’est alors que Ryû fut éjecté de ses pensées avec violence lorsque des coups brutaux retentirent dans la pièce. Celui qui devait venir qui avait frappé à la porte ? Pas besoin de la défoncer Ryû comptait venir l’ouvrir … Puis une telle agressivité énervait déjà le scientifique … Lui qui avait besoin de silence il sentait que ce n’était pas la peine d’en espérer … Il s’avança d’un pas lent tellement l’envie n’y était pas. Il entrouvrit alors la porte afin de voir l’homme qui était presser d’entrer et aperçus alors l’homme avec qui il devait avoir rendez-vous. Assez impressionnant à en voir le style et ce regard insistant sur lui. Le scientifique ouvrit entièrement la porte.

« Je présume que c’est avec vous que j’avais rendez-vous ? » Demanda le scientifique. La réponse fut positive vu la manière qu’il avait de lui répondre. Ryû soupira mais la suite de sa phrase lui valut un  haussement de sourcil. « Pas de familiarité avec moi j’ai horreur de ça … » Déclara le blond avant de le laisser rentrer.

Il le laissa refermer la porte et prépara son matériel. Il l’entendit s’installer sur le fauteuil prévu pour la consultation et se contenta de tout installer. Autant d’impolitesse l’aurait irrité en temps normal voir même énerver, mais il n’avait plus la force de le faire … Il remplit rapidement la seringue du liquide translucide qui lui avait permis de ramener pas mal de zombie à la vie. Il était fier de cette création, grâce à lui beaucoup de personnes ont pu retrouver la vie même après des années.

« Puisque tu me tutoie je ne vois pas pourquoi je ne ferais pas la même chose. Et puisque tu ne t’es pas présenté j’attends que tu le fasses. » L’intima Ryû pour être sûr qu’il ne se trompe pas. Il avait les noms sur son agenda mais si ça se trouve il s’était trompé en notant on ne sait jamais.

Il termina la préparation avant de s’avancer vers le zombie la seringue à la main. Il posa cette dernière sur la table à côté de lui le temps de mettre ses gants en latex pour plus de sureté. Une fois cela fait il prit le bras du brun et releva sa manche afin de lui infuser le sérum. Il reprit la seringue dans la main regardant le jeune homme. Avant de commencer il devait être sûr de son identité …


100x100

Ft.

nishimura ryoshiki
100x100

Our Story.

Première rencontre.
100x100

And...

Voilà mon RP en espérant que tu apprécie !

© Narja - Never-Utopia

_________________

« Sweet dreams are made of this »
Revenir en haut Aller en bas
 

Et c'est que le début ... Ft.Ryû

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers :: RPs Finis / Abandonnés-