AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saeko Bauer - When you are a teenager, you want your parents to die. For her, that is happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD

BAUER Saeko

feat. Jeong Ji-Hyun



Identity Card
ÂGE & SEXE
Adolescente, presque 16 ans

ORIGINE
Née le 12/03/1999 à Salzbourg

EMPLOI / ETUDES
Anciennement étudiante  en hôtellerie

SITUATION ACTUELLE
Célibataire

GROUPE + PARTICULARITÉS
✘Respirant (capable d'utiliser une arme quelconque pour se défendre malgré tout contre les Z.).

QUALITES
✘Rusée
✘Intuitive
✘Compatissante
✘Optimiste

DEFAUTS
✘Nerveuse
✘Entêtée
✘Trop curieuse (parfois)
✘Désobéissante


Your Story
D'un père allemand et d'une mère japonaise, Saeko vit le jour en Autriche, dans la ville où Mozart lui-même naquit. Ses parents, âgés d'une quarantaine d'années à cette époque, ayant connu beaucoup de soucis afin de la concevoir, étaient les plus heureux du monde et sa naissance fit oublier tous les prêts engagés auprès de la banque et de leurs familles respectives pour payer les nombreux frais médicaux et gynécologiques. La petite fille, traitée comme une princesse alors, montrait malgré tout des airs calmes et ne criait pas à tout va. Elle mangeait beaucoup mais restait fine et petite. Comme toute maman, ce fût après quelques jours qu'elle revint à la maison, Saeko dans les bras. Ils vivaient dans un appartement du quartier Schallmoos qu'ils avaient acheté en y mettant toutes leurs économies de jeunesse. Le quartier n'était pas pauvre, mais ne devenait pas riche non plus. On pouvait même dire que le travail commençait à manquer et que dans une dizaine d'années, le père de Saeko serait sûrement menacé par le chômage qui se propageait dans la ville tel un virus grippal.

Cinq années passèrent pour la famille BAUER. Cinq années où les vidéos prises de la petite Saeko étaient toujours montrées fièrement à toute personne qui franchissait la porte d'entrée. "Saeko et son ourson". "Saeko blablate une histoire à Papa". "Maman et Saeko dans la salle de bains". "Saeko fait de jolies poses". D'ailleurs, en parlant de jolies poses, c'est vrai que cette petite demoiselle adorait être prise pour une star et, malgré qu'elle était d'une gentillesse incalculable, elle n'avait pas une basse estime de soi à son âge et ses parents ne l'aidaient pas non plus, à dire vrai. Une fois que les petits prêts furent remboursés l'année précédent les cinq ans de la demoiselle, Saeko eût droit à une belle garde-robe qui faisait d'elle la plus belle du quartier mais aussi de l'école maternelle.

Cinq autres années filèrent rapidement pour les parents BAUER et Saeko commença à exprimer un caractère qui lui fût enfin personnel. Elle voulait être normale, elle n'aimait pas les photographies et avait horreur que ses parents lui montrent des vidéos comme ils le faisaient autrefois le samedi soir, avant le repas dominical en famille. C'était une petite fille gênée et timide. Elle n'avait pas beaucoup d'amis, seulement les trois filles qui habitaient près de chez elle et deux garçons avec lesquels elle s'amusait souvent pendant la récréation avec un ballon de foot. Dix ans. C'était le transfert dans un collège. Elle était apeurée à l'idée de se retrouver dans un nouvel établissement et pleura pendant toutes les vacances.

L'adolescence ... Ou le moment que les parents redoutent le plus. Il fallait bien y passer un jour. Le bébé que Saeko était à la maternité n'était plus. Ni la petite princesse de cinq ans. Et encore moins la timide et peureuse fillette de 10 ans. Elle avait pris du galon. Elle n'était pas bonne à l'école mais réussissait à avoir de bonnes notes grâce à sa tactique infaillible de triche qu'elle avait mis en place à l'aide d'une de ses amies les plus proches : quand l'une posait une question au professeur, une question au hasard bien sûr comme : "Je ne comprends pas ce qu'il faut faire.", l'autre se mettait à fouiller sur la feuille préparée à l'avance la veille au soir et ainsi de suite. Elle fût d'ailleurs convoquée plusieurs fois chez Monsieur le Principal et sa mère ne montrait pas une fierté à être présente sur cette chaise près de sa chère enfant. Les BAUER pouvaient lui défendre de faire de telles choses, Saeko avait besoin de désobéir à chaque fois. Malgré la beauté de Saeko avec ses cheveux d'un brun foncé et ses yeux d'un noir grisé, de plus en plus d'insultes sortaient de la bouche de l'adolescente. Une bouche rosée si belle en forme de coeur à regarder quand Saeko ne mâchait pas du chewing-gum en faisant aller sa mâchoire telle une vache. Sa petite taille d'un mètre cinquante-quatre ne l'empêchait pas d'être insolente avec ses parents et de parfois vouloir leur mort en claquant la porte de sa chambre.

Seulement voilà, les choses allaient changer. Les BAUER devait se préparer au pire : ils n'avaient d'autre choix que de déménager dans un autre pays car le père BAUER venait de perdre son emploi pour raison économique. Ils s'y étaient préparés, du moins, les parents. Saeko étudiait l'hôtellerie au collège et avait pris les langues comme option, parce que sa mère lui répétait sans cesse que c'était une branche porteuse et qu'elle pourrait travailler dans tous les pays du monde, qu'elle pourrait voyager et s'ouvrir aux autres d'une autre manière que par la provocation. Maintenant, Saeko savait la vraie raison, un déménagement avait été à prévoir tout au long de ces années. Et le pire de tout c'est qu'en plus de lui apprendre ça en l'ayant convoqué autour de la table de salon à froid, la mère BAUER ajouta qu'elle avait le plaisir de lui annoncer qu'elle allait avoir une petite soeur. 2013 fût la pire année de son existence. Elle ne pût rien ajouter à ces deux nouvelles et, préférant ignorer l'importance pour ses parents de pouvoir avoir un deuxième enfant, elle demanda seulement "Et on part où alors ?".

Incheon, Corée. C'était la destination finale des BAUER car le père avait trouvé un nouveau travail là-bas en tant que commercial dans une entreprise qui exportait en Europe. Saeko n'était pas vraiment ravie de la destination et encore moins de la vente du logement où elle avait passé toute sa vie, mais en ce mois de Novembre 2013, la mère BAUER allait bientôt accoucher et il fallait impérativement être sur le plateau coréen avant cet événement. Une fois à Séoul, les BAUER suivirent les flèches qui menaient vers l'embarquement pour Incheon. Seulement, on ne sait pourquoi il était annulé et d'après les renseignements, il n'y en avait pas d'autres dans la semaine. Saeko, se moquant de ses propres parents ajouta à ce capharnaüm les mots suivants "Ah bah il ne manquait plus que ça !". Il fallait donc rester à Séoul et le père BAUER eût beau essayer de contacter son employeur, il était impossible de le joindre. La seule solution était de prendre une chambre d'hôtel non loin de l'aéroport. Les BAUER continuèrent alors à se renseigner sur leur tablette à l'aide du WIFI de l'hôtel pendant que Saeko ne s'inquiéta pas plus que ça et piqua un somme bien mérité.

Après deux semaines sans nouvelles de l'entreprise, les parents BAUER commencèrent à penser à un simple contre-temps, rejetant alors toutes autres raisons, même celle qui laissait penser que l'annonce était fausse et qu'ils étaient coincés dans un pays sans travail avec pour seul argent celui que la vente de l'appartement leur avait permis de posséder. Saeko s'ennuyait horriblement dans l'hôtel car il n'y avait rien à faire. Elle passait ses journées à regarder les gens par la fenêtre et la nuit, elle la passait à dormir sur un lit pas assez confortable à son goût. Seulement voilà, une nuit, les cris de la mère BAUER réveillèrent Saeko qui ouvrit un oeil pour voir ce qu'il se passait dans la pièce. Mince, sa mère s'était pissée dessus fût la première impression qu'elle eût en tête avant que son père ne la presse de s'habiller car ils devaient tous se rendre à l'hôpital. Elle exécuta l'ordre de son père et c'est à bord d'un taxi qu'ils finirent par arriver à l'hôpital où la future maman fût prise automatiquement en charge, le père et la fille suivant le brancard dans les couloirs. Deux Décembre 2013, ce fût le jour où Saeko allait avoir une petite soeur. Normalement autorisée à ne rester qu'une personne, Madame BAUER insista pour que sa fille reste avec elle car elle était  jeune et se sentirait sûrement perdue dans un hôpital d'une grande ville où elle mettait les pieds pour la première fois. En tout cas, la raison fût tellement bien choisie que les médecins ne dirent pas non et furent même touchés que la grande soeur soit présente pour l'arrivée de la petite soeur. Saeko était encore à moitié endormie, elle s'installa donc sur une chaise et sa tête tomba vers sa poitrine de jeune fille. Elle s'endormit.

2:47am, Séoul, Corée. Des cris de bébé résonnèrent dans la pièce fortement et Saeko se leva d'un sursaut de sa chaise. Ses parents rirent comme des fous ce qui fit froncer les sourcils de la demoiselle qui prit mal cet acte. Le père BAUER se dirigea vers sa première fille et l'attrapa par l'épaule, la forçant alors à s'approcher du lit médical. Saeko, après un court instant, porta son regard sur le bébé nettoyé que sa mère tenait dans ses bras. Elle avait l'impression de se revoir bébé. Le nez de sa soeur ne ressemblait pas à un gros nez de clown mais fin comme le sien et ses narines n'étaient pas du tout larges, elle avait le nez de son père. Les yeux bridés de sa soeur montraient des cernes enfantines naturelles et ça écoeura Saeko qui n'avait jamais vu de bébé auparavant à la naissance. Les cheveux de l'inconnue étaient plus clairs qu'elle mais la forme de la bouche était exactement la même. Elle ressemblait à bouddha à défaut des cheveux encore présents sur sa tête, évidemment. La seule réflexion qu'elle se fit en elle-même fût qu'un bébé, c'était moche. Sa mère sourit et commença "Je te présente ta petite soeur S....", mais une personne fit beaucoup de bruits dans le couloir jusqu'à frapper sur la porte fermée de la chambre d'accouchement. La mère BAUER commença alors par inviter la personne à entrer, mais cette dernière ne fit que continuer à frapper à la porte du poing. "Il doit être sourd" dit en riant le père BAUER en s'avançant vers la porte. Il empoigna la cliche et l'abaissa, seulement il n'eût pas le temps d'amener la porte à lui qu'un individu ressemblant à un homme lui sauta dessus pour lui arracher la chair. Un cri s'échappa de Monsieur BAUER sous les yeux ébahis des femmes présentes. Le corps de l'homme qui s'était jeté sur son père était bleu, comme de la glace. Saeko resta choquée, apeurée, reculant même vers le mur par crainte, seulement elle fit tomber un objet qui attira l'attention de l'homme qui la regarda. La mère BAUER s'écria alors des mots que Saeko ne pût entendre sur le coup et laissa la nouvelle née sur le lit pour intercepter l'individu qui avait pénétré dans la pièce. Les parents BAUER, pour sauver la vie de leur fille, lui demandèrent de courir. Saeko, bloquée, n'entendit de nouveau qu'à la deuxième répétition de ses parents. Elle se mit alors à courir vers la porte en fermant les yeux et criant de toutes ses forces puis ferma la porte derrière elle, laissant sa famille avec ce "monstre" mangeur de viandes. Alors que les infirmiers se dirigeaient vers la salle pour certains alors que d'autres appelaient des forces de l'ordre, Saeko, quant à elle, ne s'arrêta pas de courir et sortit de l'hôpital en vitesse.

Séoul, Corée, Septembre 2014. Notre jeune demoiselle âgée de 15 ans a fait un long parcours depuis la mort de ses parents. Tout d'abord, elle eût le courage de faire un grand nombre de rues, utilisant son intuition naturelle, pour retrouver l'hôtel où ils avaient séjourné en famille afin de récupérer un sac à dos, des affaires de rechange et une carte d'identité, celle de sa mère, elle ne trouvait pas la sienne et plus vite elle quittait les lieux et mieux c'était. Apeurée, il était hors de question pour elle qu'elle reste ici. Elle voulait reprendre l'avion, retourner chez elle en Autriche, elle voulait retrouver sa famille car il était impossible d'appeler les lignes étrangères bizarrement. Mais elle put très vite se rendre compte que les avions vers l'Autriche n'étaient pas autorisés. Forcément. En passant près d'un magasin où une télévision était en marche, les médias parlaient d'un phénomène étrange qui se passait au pays coréen. Zom...Zombie ? Elle n'en connaissait pas le sens mais elle avait vécu une histoire bien étrange qui pouvait ressembler à la description qu'en faisait le commentateur. Les aéroports étaient donc fermés vers l'Europe. Elle n'eût d'autres choix que de se débrouiller par ses propres moyens. Elle fit la demande d'un logement, se présentant alors comme étant la femme de Monsieur BAUER une fois avoir griffonné le prénom de sa mère et la date de naissance. Elle indiqua également que son "mari" fût retrouvé zombifier. La commune en fût tristement désolé et lui attribua un petit logement pas très modeste mais ça lui faisait l'affaire le temps de trouver un moyen de s'en aller. Il fallait gagner de l'argent, elle distribuait alors parfois des tracts pour les entreprises, ou acceptait des petits boulots tels que les livraisons de lettres, de colis ou bien serveuses dans les cafés, puisque officiellement elle était âgée de 19 ans, assez majeure pour être mariée en Autriche. Tout son argent allait principalement dans le loyer et elle ne mangeait donc que des conserves la plupart du temps et surveillait, à cause de sa crainte perpétuelle, toute personne s'approchant de l'immeuble où elle habitait. Il lui était arrivé une fois de tuer deux nouveaux arrivants dans le monde des zombies. Malheureusement pour eux, sa nervosité et sa peur l'ont aidé à prendre l'une des armes trouvées lors de ses nombreuses balades afin de les exterminer. Bien sûr, elle ne voudrait jamais faire partie des Frat'Boys, cette bande qui ne pensent qu'à s'amuser à tuer et ne prennent rien au sérieux d'après elle, et puis, en ce qui concerne les Zombies, il est hors de question qu'elle se fasse manger par cette horde de cannibales non plus, déterminée à venger, à sa manière, ses parents en tuant ceux qui osent vouloir lui ôter la vie, la vraie vie.


Player Profile
Pseudo : Tanaka Emily
Age : Dans la vingtaine, par là.
Comment avez-vous découvert le forum ? : J'ai découvert le forum en cherchant tout simplement un forum RPG avec un bon thème qui sort de l'ordinaire "pension", "école" et qui est encore actif !
Présence : Surtout la semaine, le week-end étant réservé à mon Prince.
Petit mot gentil/Avis sur le forum/commentaire/blabla : J'adore écrire, alors j'espère rencontrer des personnes qui soient motivées pour construire des RPs fournis en action malgré mon personnage assez jeune, elle n'est pas si innocente que son âge pourrait le faire penser. Sinon j'aime beaucoup la présentation du forum. Le côté sombre de l'histoire ressort bien avec les couleurs choisies.

Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue sur le forum !! /o/
J'espère que tu t'y plairas ! Et si tu as la moindre question, n'hésite pas à me mp ! je serai ravie de t'aider au cas où.
Au fait, dans ton profil, c'est ton nom d'utilisateur et non le pseudo qui doit correspondre au nom de ton personnage xD

FIGHTING pour ta fiche ! :40:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Bonsoir ! Et merci beaucoup pour ton accueil chaleureux dans un Séoul plutôt mené par le côté obscur on dirait. Oui, j'ai vu pour le profil, je te remercie bien de me l'avoir signalé. Je me disais bien aussi que j'étais la seule à avoir mon pseudo comme nom d'utilisateur, 'scuse me !

En attendant, j'ai tellement l'habitude de faire des présentations que c'est devenu facile pour moi et plaisant. De toute façon, je pense que j'ai terminé. Une dernière relecture avant de demander validation héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
Haha ! Ne t'en fais pas ce n'est pas grave pour le pseudo XD mais c'est vrai que sur le coup ça m'a un peu perdue, avant que ça ne fasse tilt dans mon cerveau XD XD

Bien belle fiche ! Et quelle rapidité *0* j'aime bien quand c'est aussi efficace hehe ~
J'adore en plus l'histoire de ton perso, et ce que tu en as fait. Un respirant armé, qui ne veut pas non plus être parmi les voyous de Frat'boys mais qui n'a pas non plus envie de dire qu'elle aime les Zombies +__+ so Class !

Bref, au delà de ça, je tiens tout de même à préciser qu'il ne faut pas mettre Zombies et Possédés dans le même panier. En effet, il sera très rare que Saeko se retrouve face à un Zombie enragé en fait, parce que le but des Zombies est de se faire discret. Mais après, c'est comme pour tout : il se peut qu'un transformé tourne mal. Mais ceux qui s'attaquent plus aux gens et qui sont tels les zombies dans les films ce sont les Possédés. Voili voilou ! Ce n'est qu'un petit point de précision pour le RP.

Et... Je te mettrai le post de validation lorsque tu auras affiché un joli avatar de Ji Hyun à la place de l'avatar par défaut ~~ :39:

Sinon tout me va !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Oui, ne t'en fais pas. J'ai bien compris pour l'histoire des zombies. Seulement pour mon histoire il fallait que les parents meurent et qu'elle s'imprègne de la terreur dès le début pour la considérer comme rusée (genre la fille qui surveille, qui fait un peu acte de bravoure) et peureuse (laisser ses parents et sa nouvelle petite soeur aux mains d'un zombie "possédé" comme tu dis).
Sinon je fais l'avatar de ce pas :D
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
Hehe je me doutais tout de même que tu avais compris XD
J'aitoujourspeurqu'oncomprennemalOTL. .W.

Okaaaay ~~ Dès qu'il est posté, je te valide :129:
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
Bienvenue à toi sur le forum ! Je suis contente de voir une nouvelle tête par ici ! Je viendrais sûrement te demander un lien ! Cela peut-être intéressant ! :129:

(Sur le coup j'avais lu qu'elle était née à Strasbourg. J'ai eu du mal à me dire "Mais ca ne peut pas être ca ; c'est en France". Je pense ne plus tarder à dormir oo XD)

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Bonsoir et merci de venir me souhaiter la bienvenue sur le forum et y'a pas de soucis pour le lien. D'ailleurs, j'en mettrais sûrement quelques uns que j'ai déjà en tête. Tu trouveras peut-être ton bonheur dans l'un d'entre eux, en attendant bah ... à la prochaine lol.
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur



Well done ! Tu es validé !


Félicitations ! Te voilà validé !

Il ne te reste plus qu'à :

poster ta fiche de relation

Et le plus important, RP !


Have Nice Game on CSEMV !

Revenir en haut Aller en bas
Moon Dak-Ho
Member of the Month ~ ♥︎

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue!! Même si je suis en retard j'espère que tu auras beaucoup de plaisir sur le forum!! :129:

_________________
I think of you.I haven't slept.I think I do.But I don't forget.My body moves.Goes where I will.But though I try my heart stays still.It never moves.Just won't be left.So my mouth waters, to be fed.And you're always in my head ► Always in my head, Coldplay.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Bonjour et merci pour la bienvenue que tu m'offres (vaut mieux tard que jamais comme on dit). Et je sens que je vais bien m'y plaire ahah. J'aime beaucoup le thème et je regorge d'idées de partout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

Saeko Bauer - When you are a teenager, you want your parents to die. For her, that is happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Justine Bauer [validée]
» [1 vs 1] Le chant du sabre et du démon. (PV Saeko et Tobias)
» Yamahime Saeko -Contructionn Terminée (Enfin)-
» Vous venez boire un verre ? *Hips* [Pv: Oprah, Saeko, Ultia]
» 27 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers-