AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ahn JunHyung ♠ Keep Smiling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ahn Jun Hyung

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur

Ahn Jun Hyung

feat. Kim Hansol [ToppDogg]



Identity Card
ÂGE & SEXE
20 ans, homme ♂

ORIGINE
né le 29/05/1994 à Séoul, en Corée du Sud.

EMPLOI / ETUDES
Romancier

SITUATION ACTUELLE
Célibataire

GROUPE + PARTICULARITÉS
Zombie Nouveau

Player Profile
Pseudo : Breathless
Age : 20 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? : J'y ai déjà un personnage.
Présence : En fonction de mes partenaires rp.
Petit mot gentil/Avis sur le forum/commentaire/blabla : Tout à déjà été dit ça et là~ ♥


Histoire Difficile de dire si cette naissance fut la plus belle qu’on eut accueillit mais bébé, Jun Hyung naquit dans une famille aimante. Il aurait du faire le bonheur de ses parents. Tout du moins jusqu’à ce qu’on l’analyse. Il était un bébé né fragile. Il respirait parfaitement, criait comme un nourrisson en bonne santé, mais on lui diagnostiquait rapidement une ostéogenèse imparfaite, plus communément nommé « maladie des os de verre ». Ses parents furent perturbés, mais il était hors de question d’abandonné l’enfant et il fut chéri comme n’importe quel autre… Jusqu’à son premier os cassé. Ce fut une étape rude à passer pour ses parents, lui ne comprenant que la douleur. Dure étape parce qu’ils savaient que ce n’était que le début d’une longue série.

En 10 ans, l’enfant s’était cassé une trentaine d’os. Et la santé de sa mère semblait se dégrader avec. Continuellement inquiète de voir son enfant si souvent devoir aller à l’hôpital, elle acheta une chaise roulante et le forçait à en faire usage plutôt qu’à marcher. Elle le retira de son école pour des cours particuliers. Et on le faisait manger un maximum de nourriture pouvant au possible être bénéfique pour ses os, oubliant parfois que d’autres éléments devaient également être entretenus, mais comment tenir un enfant de 10 ans ainsi ? Aussi lorsqu’il se cassait à nouveau un os, il fut à nouveau admis à l’hôpital. Oh, il s’agissait presque d’une seconde maison pour lui, alors il ne le vivait pas plus mal que ça. Et il y fit une rencontre qui détermina une partie de sa vie. Un enfant d’un an plus jeune venait d’être admis après un accident de voiture ayant entrainé des blessures grave et la mort du conducteur du véhicule. Il l’avait observé deux jours, en passant dans le couloir, et il semblait toujours dormir. Loin d’être dupe, et commençant à être familier aux différents soucis que rencontraient les patients, il sut qu’il se trouvait dans le coma. Lorsque personne n’était prêt de lui, Jun Hyung allait lui rendre visite, prenant un livre de contes assez épais pour pouvoir lui lire une histoire différente à chaque fois qu’il le retrouvait. Il devait se sentir seul, coincé dans ce corps inutilisable, se disait-il. Alors si sa conscience était toujours en éveille quelque part, il tentait de lui faire passer un bon moment, loin des lamentations. Pourquoi faire ceci pour un inconnu, hm ? Certainement aurait-il souhaité que quelqu’un le tire de ces moments de solitudes hors des visites. Par chance pour le plus jeune, il n’avait été inconscient que cinq jours alors que les médecins semblaient pessimistes à son sujet, ne sachant quand il se réveillerait. Enfin, au vue de ses blessures, il resterait encore un petit moment.

De là, leur amitié débuta ainsi qu’une passion pour les livres de la part de Jun Hyung. Même si le jeune homme à qui il avait tenu compagnie un certain temps était parti de l’hôpital et lui avait retrouvé son logis également, il semblait lire de plus en plus. Quitte à être enfermé chez lui, autant s’occuper !
L’année se passa ainsi, sans que la monotonie des jours qui défilaient ne semble changer, jusqu’à ce qu’il reçoive un appel de ce jeune garçon. Il lui avait donné ses coordonnés mais face au silence, il n’avait imaginé avoir un jour à nouveau de ses nouvelles. Par la suite, il lui rendit souvent visite et cette simple action égayait la vie du jeune garçon.

Les années défilèrent ainsi, sans changer d’avantage, jusqu’à ce qu’il obtienne son diplôme de fin de lycée (dans lequel il n’avait jamais posé un pied). De là, ses parents, sans lui demander son avis, avait acheté pour lui une petite maison dans un quartier résidentiel privé (l’argent ne leur manquant pas) tout en promettant de subvenir à ses besoin. Laissé seul, il n’avait plus que son jeune ami lycéen pour venir lui tenir compagnie, mais cela lui convenait. Très vite, il était allé dans une agence d’édition montrer ce dont il était capable, et on le fit très vite devenir auteur. Il était doué, et il put ainsi se subvenir à lui-même, étant réellement très bon, et obtenant très vite un prix. De plus, en contact avec ses éditeurs qui n’hésitaient pas à se déplacer parfois pour récupérer son manuscrit, il put à nouveau avoir un semblant de vie sociale.

Plus tard, lorsque son seul ami eut terminé le lycée, il emménageait avec lui. Mais très vite, beaucoup de choses changèrent. A vivre ensemble, son ami avait commencé à se montrer d’avantage protecteur, et afin de lui faire plaisir, de le rassuré, Jun Hyung avait continué à se mouvoir dans sa chaise roulante. Egalement intéressé par l’univers littéraire, ils parlaient assez souvent du travail du plus âgé, dans lequel, par piston d’un de ses proches, le plus jeune se mit à travailler en tant qu’éditeur. Enfin, une dernière chose avait changé. Les sentiments de Jun Hyung. Ils s’étaient rapprochés, certes. Ils se connaissaient par cœur. Mais étant le seul être proche de lui, l’écrivain avait commencé à aimé son ami, pourtant de sexe masculin. Il le lui avait avoué d’ailleurs et il n’avait pas été rejeté. Pas à cet instant tout du moins. Ils avaient commencé en s’embrassant parfois, puis ce fut plus fréquent, Jun Hyung en demandant d’avantage bien malgré les réticences du plus jeune, toujours constamment inquiet. Et finalement ils avaient sauté le pas. Tout allait bien, jusqu’à ce que l’ainé ne décide de se rendre à la salle de bain mais ne perde l’équilibre sous la douleur de ses hanches, se cassant le genou.

A son retour de l’hôpital, leur relation allait en son dégradant, le jeune éditeur refusant de continuer à être en couple avec, pour son bien disait-il. Mais s’ils s’aimaient, Jun Hyung ne voyait pas l’intérêt de se fuir. Ce fut lors d’une énième dispute que le convalescent trouva la mort. Son genoux allait mieux, mais il avait reprit sa chaise roulante. En tentant de poursuivre celui qu’il aimait, et ne pouvant attendre que la machine servant à le déplacer d’un étage à l’autre n’arrive, il avait décidé de prendre les escaliers à pied. Mais un faux mouvement le fit faire bouger sa chaise alors qu’il avait posé un premier pied au sol. Celle-ci tapa derrière sa jambe et il chuta. La chaise était resté là-haut, mais lui dévalait les escaliers jusqu’à ce qu’un craquement de se fasse entendre. Il s’était rompu le cou.

Sa renaissance fut rapide, puisqu’il fut déterré un peu plus d’une semaine plus tard, mais ce fut ses parents qui vinrent le chercher, prenant pour responsable l’éternel ami et un jour amant de leur fils. Il fut hors de question qu’ils reprennent contact. Mais il put récupérer sa maison rapidement, le plus jeune ayant déménagé au bout d’un mois. Il ne réussit pas à le recontacter mais quelques mois plus tard, leur chemin se recroisait. Tandis que lui croquait la vie à pleine dent, ainsi débarrassé de sa maladie, l’autre s’était engagé dans groupe anti-zombie Frat’boys et semblait s’être assombrit.

En d’autre mots, être zombie était devenu à la fois une bénédiction et un fardeau, ne restait plus qu’à savoir lequel des deux serait le plus fort et si Jun Hyung était prêt à évoluer sans ce pilier qui l’avait soutenu si longtemps dans sa vie.
Caractère♦ Ayant survécu pendant bien longtemps malgré sa maladie, Jun Hyung a développé depuis très jeune un caractère positif. On aurait pu penser que cette épreuve même qu’était la vie lui aurait fait perdre le sourire, mais il en fut et en est toujours tout autre. Il était un survivant de son vivant, et lorsque tout allait bien, même cloué sur un lit d’hôpital, il souriait, profitant de chaque instant avant que le dernier n’arrive. Et depuis sa résurrection, ce trait de caractère a, semble-il, évolué en n’en devenant que plus fort. En bonne santé bien que mort, il peut à présent se permettre d’être comme les autres, courir, sauter, tout simplement bouger sans crainte. Il n’est plus prisonnier de sa cage et vole pleinement. Sa gaieté, depuis toujours, se transmet à son entourage et redonne du baume au cœur. De plus, particulièrement sociable, il a toujours eut comme un aspect de grand ou petit frère pour ceux qu’ils rencontraient à l’hôpital. Il était à la fois l’oreille à laquelle on se confiait, l’épaule sur laquelle on pleurait mais également celui qui rendait le sourire par de petite attention bénignes et pourtant pleine de bon sens.

♣ Malgré tout, il est et se sent incroyablement seul. Son ancienne condition l’ayant mené à ne compter que sur quelques rares, tout en étant coupé du monde, il ne sait plus vraiment comment se comporter. De plus, ses seules expériences sociales se trouvant à l’hôpital ou bien au travail, les liens d’amitié semblent lui être devenu presque inconnu. Il en est devenu maladroit et ne sait pas correctement s’exprimer, ou n’arrive tout du moins pas à s’exprimer comme il le voudrait. Ceci entrainant cela, beaucoup de doutes se sont immiscé dans un coin de son esprit, faisant bataille avec son optimisme habituel. Mais parce qu’il sait posséder cette qualité, ce sourire qu’on apprécie chez lui, il ne montre plus vraiment ses réels sentiments. Pleurer, parler de ses doutes, s’énerver… Il tente d’étouffer ce genre d’émotion pour le bien commun, ainsi que parce que ce type d’émotion ne mène pas au bonheur.

♠ Cependant, refouler une partie de soi reste un acte douloureux. Et perdre une partie de sa vie d’avant l’a profondément secoué. Depuis lors, bien qu’il garde le sourire, ses œuvres se sont un peu transformées, vacillant entre obscurité et lumière, montrant un visage plus mature, plus humain que par le passé. Parce qu’ainsi confronté au monde, faire ce petit pas pour certain, lui permette d’enfin grandir, d’appendre ce qu’est la vie. Loin de se voiler la face, et en partie honnête envers lui-même, il se sait prendre en maturité et chérit cette confrontation perpétuel en lui, et en ce monde pour le rendre plus adulte, le rendre selon lui plus fort. Tout simplement parce qu’il est un battant, et que la vie ne lui fera pas tomber. Personne ne lui fera plier l’échine.

♥ Enfin, bien qu’on puisse s’en rendre compte lors d’une lecture de l’un de ses livres, le jeune homme est quelqu’un de passionné. Et cela en tout domaine. Dés qu’il aime quelque chose ou quelqu’un, il donne tout ce qu’il a pour le montrer, offrant de sa personne sans concession. Mais cette passion, au travers de sa vie professionnelle, la pousse à toujours se remettre en question, retravaillé sur lui-même, au point de parfois se rendre malade. En amitié, et bien c’est plutôt un sujet difficile à discuter lorsque l’on le sait seul à longueur de temps. Et l’amour… Il a été un jour amoureux, et bien qu’il ait été plein d’intention envers cette personne, il a également développé des sentiments tels que la jalousie ou la possessivité et a pu se rendre compte de combien, finalement, il pouvait être vulnérable sentimentalement parlant.

Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
Re-bienvenue !!
Et bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Jun Hyung

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
J'adore ton personnage *^*
Je te l'ai déjà dit, mais il est ultra original et j'adore trop son histoire *^*
J'ai vraiment accroché ! Ce serait cool que son "chewi" se ramène ici hehe
Enfin bref !




Well done ! Tu es validé !


Félicitations ! Te voilà validé !

Il ne te reste plus qu'à :

poster ta fiche de relation

Et le plus important, RP !


Have Nice Game on CSEMV !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

Ahn JunHyung ♠ Keep Smiling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The smiling girl's adventures
» Keep Smiling Buddy ! | Gram Liens & Rp
» Devis Katnisse James Fiche Finie =)
» Keep smiling
» présentation: Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Thing Begins here ✖︎ :: Tell Me Who You Are :: Fiches Validées-