AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The burlesque mascarade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD
The burlesque mascarade ✩
Chin Hwa
Un cirque. Chin Hwa était allongé sur son canapé, ses jambes posées sur l'accoudoir, pendues dans le vide. En apparence, le premier venu aurait dit qu'il ne faisait rien, et qu'il se contentait de glander en se posant des questions existentielles sur sa vie, la mort, le néant, le zombie, le pourquoi du comment. Mais en réalité, il lisait très attentivement le ticket d'invitation qu'il avait reçu la veille, mais qu'il n'avait même pas daigné regarder, trop fatigué par sa journée pour faire un peu de lecture. Il venait seulement d'ouvrir la lettre très étrange et faite-maison glissée subtilement dans sa boite aux lettres avec le courrier normal. Non mais sérieusement, il suffisait de voir le timbre qui était collé de travers en haut de l'enveloppe pour comprendre que c'était un travail d'amateur. Ou de passionnés, quoique ça devenait un poil plus dérangeant que la première solution. Enfin bref, toujours est-il qu'il était actuellement en train de réfléchir à si oui ou non il devrait se rendre à l'ouverture officielle et gratuite de ce fameux cirque. Il en avait vaguement entendu parler au 7th Heaven, par Akihiko, qui adorait ce genre de mises en scènes stupides et enfantines. Mais il est vrai qu'il n'y avait pas prêté attention. Il n'était jamais allé dans un cirque de toute son enfance, à vrai dire. Lorsqu'il était plus jeune, il ne songeait qu'à travailler dur pour obtenir un bon travail, si possible à l'étranger, et être capable de subvenir à ses besoins, ainsi qu'à ceux de son futur petit ami. Aussitôt, son esprit lui renvoya l'image d'un certain medium, le faisant couiner plaintivement en jetant le ticket en direction de la table basse. Ce n'était ni le moment ni l'instant de penser à Min Hun, vraiment. Incapable de se décider, il songea à appeler ses amis pour leur demander s'ils comptaient eux-même s'y rendre. Mais après quelques profondes réflexions entre lui et lui-même, le blondinet prit la sage décision de s'y rendre seul, à l'improviste. Les surprises ne faisaient jamais de mal à personne, n'est-ce pas? Enfin, c'est ce qu'il pensait, avant d'arriver en face du dit-cirque. Autant dire que c'était voyant, et sacrément flippant. Deux têtes de clowns entouraient une pancarte annonçant : "The Freaky Show". Première impression d'un cirque : très mauvaise. demi-tour, droite et direction maison. Alors que Chin Hwa s'apprêtait à s'enfuir loin de cet endroit qui lui donnait des sueurs froides, une main gantée blanche s'abattit sur  ses mains. Plus précisément sur le ticket qu'il tenait encore entre ses doigts. Pris par surprise, choqué comme il ne l'avait jamais été, il déglutit plutôt bruyamment en découvrant le visage effrayant du clown près de lui, qui avait un sourire digne du cheshire.  Et merde, songea le blond en voyant le clown gentiment retirer ses doigts du ticket d'entrée, pour l'agiter joyeusement. Il n'arrivait pas à comprendre s'il était content de le laisser entrer dans le cirque pour qu'il s'amuse, ou s'il était content de le laisser entrer dans le cirque pour pouvoir le torturer avant de le tuer. Sérieusement, Chin Hwa n'avait jamais vu de zombies de toute sa vie. Mais il était soudainement persuadé que rien n'était plus effrayant en ce monde que les clowns des foires. Il sut qu'il était condamné lorsque le clown le poussa dans le dos, le forçant à entrer à l'intérieur du cirque.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD




the burlesque mascarade

Il était content. Très content. L’affluence à la fête était énorme. La distribution de tickets gratuit avait vraiment pu porter ses fruits ! Installé derrière le guichet de la billeterie à l’entrée, il jubilait, et accueillait les invités de son magnifique sourire. Il sentait que cette journée et durant toute la durée de la fête, il allait pouvoir vraiment s’amuser. Pourtant, un des invités attira plus son attention que d’autre. Un petit blond aux airs sceptiques et presque perdu. Eh quoi ! Il n’a jamais mis les pieds dans ce genre d’endroit ? Le pauvre petit. Ceci dit, il prit son ticket et l’invita à entrer. Le gamin avait l’air si crispé et hésitant, qu’il du le pousser pour pouvoir prendre les tickets des clients suivants. Il attendit que les autres clients passent l’entrée pour quitter son poste et venir en aide au garçon un peu perdu

Il était clair qu’il ne sait pas du tout prendre les gens de manière douce. Donc évidemment, quand il s’approcha de l’adolescent, il fut assez brusque, se souciant peu de savoir s’il allait lui faire peur ou pas du tout. Apparaissant donc devant le garçon, il agita un peu la main et lança :

« Yo ! Tu m’as l’air un peu perdu, dis donc... Attends-tu quelqu’un en particulier ? As-tu besoin d’aide ? Si tu as la moindre question n’hésite pas à me la poser. Je suis là pour ça » Et le voilà qui prend la pose, l’air fier, le petit sourire en coin.

Revenir en haut Aller en bas
 

The burlesque mascarade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Mascarade
» Cats, la Mascarade
» 06. [McAllistair]C'est pas sorcier d'être couturière, quand on a l'art et la manière
» Chronique Vampire Masquerade : "City of Black Miracles" (2)
» Quand la Mascarade débute... {Achevé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers :: RPs Finis / Abandonnés-