AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cui-cui et Montée de l'extrême ! |Pv Dak-Ho ♥|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
    Je m'ennuyais déjà de lui, c'était dingue, je me sentais seul et incompris. Je n'avais personne d'autre à qui me confier aussi bien, personne n'arrivait à comprendre mes peurs et mes troubles. Ce n'était pas pour rien qu'il était mon meilleur ami. J'avais souvent besoin d'avoir de ses nouvelles et surtout de le voir. Je me sentais presque triste et déprimé. Lâchant un long soupire triste, je penchais la tête sur le côté alors que mon intérêt pour mon livre je perdis. Non, décidément j'avais besoin de le voir. Je n'étais pas amoureux de lui je vous rassure, mais j'avais comme développé une dépendance amicale. C'était un peu une manière pour moi de ne plus confier mes peurs et troubles à Dae Jung de cette manière. Je pouvais souffler et rire avec une autre personne avant de me sentir pris au piège ! Attrapant mon téléphone portable je lui demandais ce qu'il faisait et surtout s'il était disponible pour se voir. J'avais envie de rire en sa compagnie. J'en profitais d'ailleurs pour envoyer également un message pour mon petit ami. J'allais pas le mettre de côté, au contraire ! J'étais bien, j'avais un meilleur ami, un petit ami et un petit frère... Même si pour le petit frère, je n'étais pas prêt de l'approcher pour le moment. J'avais bien trop peur de sa réaction. Ki Young était très important, mais je préférais me renseigner sur lui de loin.

    En attendant une réponse de mon ami, je fermais mon livre et j'allais voir ma famille zombie. Ils n'avaient aucun lien avec moi, mais j'étais réellement ravi de pouvoir les compter dans ma vie. Ils m'avaient beaucoup apporté pendant les premières années. Pas facile d'accepter sa nouvelle condition. Mais alors que j'étais en discussion avec ma mère zombiesque, mon téléphone se mit à sonner. Oh ! Sourit je voyais mon meilleur ami accepter de se voir. C'était super ! Lui proposant de nous rejoindre dans le parc de la Namsan Tower, je remontais dans ma chambre pour me préparer. Enfilant une veste légère, je prenais mes écouteurs pour les mettre sur mes oreilles pour écouter ma musique. Prenant le métro, j'attendais sagement d'arriver à destination. Perdu dans ma musique, j'en avais presque oublié de descendre. Rejoignant le parc en tout tranquillité, j'en avais presque oublié les montés qu'il y avait ici. Soufflant doucement, je fis une petite pause en haut pour savoir où il se trouvait exactement. Je lui envoyais un message pour lui dire que je l'attendais devant le téléphérique payant qui menait au pied de la tour. Levant les yeux vers cette dernière, un léger sourire apparut sur mes lèvres. Elle avait toujours attiré beaucoup de touriste et il y avait de quoi plaire. Elle était un symbol important après tout. Passant les mains dans mes cheveux, je prenais le temps de me recoiffer en regardant mon reflet dans une vitre de voiture. C'est fou ! Depuis que j'avais fait recouper mes cheveux j'avais un épis sur le haut du crâne. Rien de bien méchant, mais vraiment frustrant pour moi. Enlevant les écouteurs de mes oreilles, que je laissais autour de mon cou alors que j'allais m'appuyer contre la rambarde. Il ne restait plus qu'à l'attendre !

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Moon Dak-Ho
Member of the Month ~ ♥︎

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
 Cui-cui et Montée de l'extrême !


Il faisait noir, très noir, j’étais seul, la tête accotée sur ma main, les yeux rivés sur la seule source de lumière, l’écran de mon ordinateur. Je venais d’achever mon animation et j’attendais, désespérément, la fin de la sauvegarde. La petite jauge, que je fixais sans cligner des yeux, ne grimpait pas. Je grognais de lassitude lorsque je vis que cette foutue jauge m’indiquait quatre heures de sauvegarde. Maudit sois-tu sauvegarde! Je m’étirais et passais ma main dans mes cheveux, c’était tellement long. Je croisais les doigts qu’il n’y a pas de bug, oh non il ne faut pas que j’y pense comme ça tout ira bien! Relaxe, ça va bien se passer, tu paniques à toutes tes sauvegardes, quoique tu aies raison de paniquer puisqu’une fois sur trois tu dois recommencer. Mais cette fois ça va bien aller. Soupir. Je regardais toujours l’écran lumineux, lorsque je me mis à sursauter. Mon téléphone portable s’était mis à vibrer, chose quand même rare. Je le regardais d’un regard interrogateur, comme s’il allait me dire ce qu’il voulait, puis je décidais de le prendre. Je le débloquais et remarquais que j’avais un message de Chul Hei. Mon seul, premier et vrai ami. Mon meilleur ami. Il voulait me voir, passer du temps avec moi, chose que cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas fait. Je jetais un coup d’œil à mon ordinateur et la jauge qui n’avait pas bougé d’un pouce puis j’acceptais la demande de mon ami. Je n’avais rien d’autre à faire qu’attendre alors pourquoi ne pas sortir un peu? J’esquissais un sourire et je lassais en plan mon ordinateur, je me dirigeais vers l’escalier et montais les marches quatre à quatre. Oui oui, mon ordinateur est dans le sous-sol, c’est pour ça qu’il fait noir.

Une fois arrivé à l’étage, ma famille d’adoption était dans la cuisine, à la table. Ils me regardèrent, tous un peu étonnés que je sorte de ma tanière. Ma mère zombie me lançait un sourire tendre, des plus tendres et des plus sincères et me demandait si j’avais terminé. Je haussais les épaules et lui rétorquais :

« C’est en sauvegarde et je ne peux rien faire en ce moment, je sors.»

Elle me demandait si j’allais manger, je lui répondis que non, je n’avais pas faim. Elle devait probablement être inquiète puisque ça faisait quelques jours que je n’avais pas pris une bonne bouché d’humain, chose répugnante. Elle me proposait de prendre au moins une bouchée, je lui tenais gentiment tête, lorsque je succombais, elle ne voulait pas que ma sortie tourne au vinaigre à cause de quelconque perte de contrôle de ma part. Enfaite, j’ai succombé parce qu’elle m’a foutu un morceau dans la bouche. C’est de la viande, c’est de la viande, me disais-je afin de ne pas tout recracher sur le sol. J’envalais ma bouchée et je montais dans ma chambre. Je changeais rapidement de vêtements, passais dans la salle de bain afin de faire mes trucs habituels, puis un autre coup de téléphone.  Chul Hei me proposait de le rejoindre au parc Namsan Tower, quoi, il voulait qu’on se fasse un cadenas de l’amitié?

Je lui répondis qu’il n’y avait pas de problème, mais je n’avais pas de cadenas, à la fin de mon message je rajoutais un petit bonhomme clin d’œil. Je finis mes petites affaires, je descendis, je dis au revoir à ma fausse famille puis j’enfilais mes inséparables bottes. Namsan Tower, était, à partir de chez moi,  a peut près quinze minutes de train. Je pris mon sac, puis je sortis. Une fois arrivé à la station, j’embarquais dans le premier wagon puis j’attendais. En chemin je reçus un autre message, il m’attendait, je lui disais que j’étais en route. À la destination, je notais qu’il faisait un peu frisquet, j’allais donc dans un café. Je me commandais un grand café, noir, pour moi puis je pris la boisson favorite de mon ami. La caissière me faisait de beaux sourires, ah…Si seulement elle savait que je n’étais pas vraiment ce qu’elle croyait que j’étais…

Une fois mes breuvages en main, je sortis du petit magasin puis je me dirigeais finalement vers cette fameuse tour. Je cherchais, un peu tout autour, lorsque je l’aperçus, je souriais, et me dirigeais vers lui. J’arrivais à sa hauteur, lui passais le carton sous le nez.  
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
    Sagement assis j’attendais l’arrivée de mon meilleur ami. Apparemment, ce dernier se faisait un peu désirer, mais je ne pouvais que profiter de la chaleur du soleil dans mon dos. Cela faisait un moment que je n’étais pas sortit rien que pour prendre un petit bain de soleil. J’avais le nez dans mes cours, pas facile alors de faire autre chose ! Par chance, j’arrivais à voir des personnes importantes pour moi comme Dak-Ho. Tout en comatant légèrement, je sentais mes yeux se fermer lentement, ce que cela faisait du bien. Il avait le bruit régulier des voitures au loin, le gazouillis des oiseaux, les pleures d’enfants capricieux qui n’avaient pas eu ce qu’il souhaitait et surtout … Tiens ? C’était quoi cette délicieuse odeur ? Rouvrant les yeux rapidement, je reculais mon buste pour mieux étudier la situation. Qu’est-ce qu’on me mettait sous le nez ? D’un regard interrogateur, je finis par regarder l’auteur de l’acte. Rapidement un beau sourire pris naissance sur mes lèvres alors que je me redressais. « Dak-Ho ! Je me demandais ce que c’était ! Tu as pris quoi ? » Me permettant je regardais et prendre la boisson qui était apparemment pour moi. Un chocolat chaud, ah ! Le chocolat, voilà quelque chose dont je ne me lace pas ! « Merci ! C’est gentil ! » Je prenais une gorgée tout en fermant les yeux et soupirant de plaisir. C’était tellement bon !

    En tout cas, cela avait le don de me réveiller. Attrapant la main de mon meilleur ami, je l’entrainais vers un banc pour pouvoir s’asseoir et se détendre. C’était vraiment super de pouvoir passer du temps avec lui. « Je suis content que tu puisses venir ! J’ai cru que j’allais mourir chez moi ! Je m’ennuyais. » Remontant ses pieds pour les poser sur le banc, je me retrouvais de côté dos à Dak-Ho. Je pouvais ainsi m’appuyer contre lui pour observer les gens et boire mon chocolat tranquillement. D’ailleurs je commençais à avoir une légère moustache brune avec le liquide. Je le savais parfaitement, mais cela m’amusait. Oui, cela était très enfantin, mais tant pis ! Donnant un coup de coude à mon meilleur ami, je lui montrais une fille qui arrivait tranquillement. « Elle est mignonne celle-ci ! Tu devrais aller lui parler ! » Oui, je m’étais mis en tête que Dak-Ho allait se trouver quelqu’un et qu’on puisse faire des sorties à quatre ! Mais, j’avais omis un petit détail, Dak-Ho, il était attiré par les hommes ou les femmes. Il ne me semble pas qu’on ait déjà abordé ce sujet. Finissant le chocolat chaud, je léchais ma lèvre supérieure pour faire disparaitre ma moustache pour ensuite me retourner vers mon meilleur ami. « Au fait, tu préfères les filles ou les garçons ? Parce que si je te montre que des filles et que tu préfères les garçons, on ne va jamais s’en sortir ! » Oui, je parlais librement de sexualité, ce n’était pas ca, mon complexe. C’était plutôt de parler de ma vie de zombie avec les gens le plus difficile. Quoiqu’il en soit, j’allais tout faire pour aider mon ami pour trouver l’amour, cela allait sûrement l’aider pour s’assumer en tant que zombie. Être avec Dae Jung, ca me fait un bien fou ! Allant jeter mon verre vide, je l’avais presque bout d’une traite. Il n’y avait pas à dire, le chocolat était mon pécher mignon. Heureusement que les zombies ne sont pas allergique au chocolat, j’aurais été bien malheureux. Revenant lentement sur mes pas, je reposais mes fesses sur le banc tout en fixant la jeune fille qui c’était assise un peu plus loin. Il fallait que Dak-Ho aille lui parler !


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Moon Dak-Ho
Member of the Month ~ ♥︎

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur
 Cui-cui et Montée de l'extrême !


Il était impossible, je dis bien impossible, de ne pas se retenir à éclater de rire en voyant le visage qu’il affichait. Ses yeux fermés tout en reniflant le doux parfum que dégageait la boisson chaude, brandie sous son nez. Mon petit rire que je tentais d’étouffer faisait défaut à ma présence, mais je tenais le coup. C’était bête, mais le simple fait que je trouvais que mon ami, à ce moment précis, ressemblait à un petit chiot nouveau-née, me faisait pouffer de rire. C’était ridicule. Il ne savait pas ce que c’était, vraiment? Pourtant c’est son parfum préféré. Il finit par ouvrir les yeux, il me vit, il fut surpris et il se demandait toujours ce que la boisson pouvait bien être. Un sourire s’afficha sur mon visage, ça me faisait du bien de le voir, de sortir et prendre l’air.  Je lui donnais doucement la boisson et je retenais un petit rire.

« «Je ne peux pas croire que tu ne peux pas deviner cette odeurPuis, j’explosais de rire, Chul t’aurais dû voir ta tête c’était trop drôle!»

Il m’attrapait le poignet, nous nous dirigions vers un banc, puis nous nous assoyons, dos à dos. C’était un peu notre habitude, on se parlait, mais on regardait les alentours, c’était notre truc, il y en a qui vont faire les boutiques, d’autres qui s’assoient dans un café, nous, bah c’est s’assoir sur un banc dos à dos et regarder les autres. C’est notre truc. Je pris une bonne gorgée lorsqu’il passa son contentement. Moi aussi j’étais content d’être venu, ça faisait quand même quelques jours que j’étais cloitré au sous-sol en travaillant sur mon projet et sur ce stupide ordinateur qui ne veux pas sauvegarder le stupide projet que j’ai recommencé une centaine de fois, arrrgh, non relaxe, tu passes du bon temps avec Chul Hei, ne pense pas à ça.

«Moi aussi, tu es mon chevalier, sérieux j’ai cru que j’allais faire un meurtre dans mon sous-sol.»

J’accotais ma tête sur la sienne, je regardais les gens, il y avait des familles, des amis, des vieux couples tout comme des nouveaux. Ils étaient heureux et ne savaient absolument pas que deux zombies se tenaient à quelques mètres d’eux. C’est fou comme l’expression «ce qu’ils ne savent pas ne peut pas leurs faire de mal» est vrai. Je suis certain, que si je décidais à leur faire peur, il suffirait seulement que je me lève et que je dise que je suis un zombie, ils me croiraient et ils partiraient tous les jambes à leurs cous.  Est-ce que l’envie me prenait pour essayer? Peut-être, mais je ne m’acceptais pas assez pour faire cela et puis le couvre-feu, les règlements, moi et Chul Hei n’étions pas dans les règles, si nous nous faisons coincés, c’est la fourrière… Comme si nous étions des chiens. Vraiment c’est la honte. Je sortis de mes pensées grâce au léger coup de coude de mon complice, il me montrait une fille, il voulait que j’aille lui parler. Ah, mais sérieux, depuis qu’il est en couple il ne peut s’empêcher d’essayer de me trouver une copine, c’est mignon de sa part, mais c’est impossible, j’ai beaucoup trop peur, peur de perdre le contrôle.  Je me redressais rapidement afin de regarder mon ami.

«T’es fou, je ne peux pas aller lui parler, t’imagines si je perds le contrôle? Si je me mets à grogner et à vouloir prendre une bouchée? Si elle réalise ce que je suis? Non je ne peux pas…»

C’était bien dommage que je me refusais le simple fait d’aller parler à une étrangère, puisque je dois l’avouer Chul Hei avait le radar bien calibré puisqu’elle était tout à fait mon style, à première vue.  Il me demandait si j’aimais mieux les garçons ou les filles, je soupirais, parce que je savais que ma réponse allait lui plaire et que justement je n’aurais plus le choix d’aller parler à cette fille, il allait probablement me pousser vers elle ou encore lui-même ira faire le petit cupidon, oh non je crois que je suis en train de rougir, il faut que je me fasse à l’idée que je devrai lui parler.

«Les filles…..»
 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
    Que dire à part que je me sentais heureux de pouvoir partager un moment privé avec mon meilleur ami ? En plus, il m'avait offert un merveilleux chocolat chaud. De quoi me mettre de bonne humeur. Je l'avais rapidement fini et j'en avais même profité pour lui trouver un magnifique jeune fille à épouser. Mais mon cher Dak-Ho était un peu … Hésitant. Qu'est-ce qui pouvait l'empêcher d'aller lui parler ? Elle ne semblait pas mal élevée au contraire. C'était étrange, qu'il refuse lui parler. Pourtant, il n'était pas moche. Il avait tout pour lui, c'était à peine si je ne finirais pas par l'envier un peu. Me mordant la lèvre inférieure, sa réponse me fit froid dans le dos. C'était donc ça... Il avait peur de sa nature. Je ne pouvais pas lui en vouloir, j'étais comme lui. Je le regardais presque tristement, n'ayant malheureusement pas de solution pour sa peur. Me tournant pour le regarder, je posais mes mains sur ses épaules comme pour l'encourager et lui passer toute ma force. «  Je suis certain que tu peux le faire ! Tu n'es pas quelqu'un de mauvais au contraire, tu es une personne adorable et gentille. Je suis sûr que tu t'inquiètes pour rien.  » Je lui adressais un beau sourire rassurant avant de lui tapoter la joue. Je finis par lui caresser les cheveux, ou plutôt, je lui ébouriffais les cheveux. Riant un peu je finis par le faire tout beau avant de soupirer doucement. Voûtant un peu mes épaules tout en rentant ma tête dans mon corps. «  A mon avis, tu t'en fais de trop Dak-Ho. Comme m'a dit Dae Jung, il faut se faire confiance. Je suis sûr que tu as assez de volonté et de force pour ne pas t'en prendre à elle.  » Dak-Ho était assez fort pour ne pas lui faire de mal, il en était persuadé. «  Tu aimes les filles en plus. Allez mon grand ! Va me montrer tes talents pour draguer les nanas.  » Je lui tapotais les épaules avant de le pousser un peu. Je voulais vraiment le voir avec quelqu'un et pour cela j'étais prêt à faire de grand effort. Je pouvais même me rouler par terre pour l'encourager à y aller. Riant un peu, je lui fis une moue mignonne, je savais que j'avais une bouille qui faisait craquer tout le monde.

    Je souriais alors que mon regard se porta sur la fille, apparemment, à force d’embêter mon ami, elle nous avait regardé. «  Oh … Vas y, fais coucou Dak-Ho, elle nous regarde.  » Levant la main je fis coucou à la demoiselle qui se mit soudainement à rougir avant de détourner le regard. Riant un peu j'avoue que cela m'amusait grandement. Je ne sais pas ce que cela allait donner, si Dak-Ho allait oser lui parler. Cependant, j'étais déjà content de voir qu'elle nous avait remarqué, c'était déjà une bonne chose ! Je me levais du banc pour regarder mon meilleur ami avec le regard remplit de défis. « De toute manière, si tu n'y vas pas, j'irais moi-même lui demander son numéro, tu le sais n'est-ce pas ?  » Je savais désormais que je n'étais pas un monstre. Je voulais l'aider à comprendre que lui non plus n'était pas un monstre. Nous étions juste différents des humains.

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

Cui-cui et Montée de l'extrême ! |Pv Dak-Ho ♥|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [WIP] garde royal du rohan monté
» Déjeuner avec Sylvie à Montélimar
» [RECHERCHE] Dracolosse Vitesse Extrême
» Cliquet mal monté et à présent bloqué... Des idées?
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ CITY'S MIDDLE : NEUTRAL ZONE ✖︎ :: LIEUX DE DIVERTISSEMENTS :: N-Seoul Tower-