AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Under the same sky and stars « ft. Lee Nah Ra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Under the same sky and stars ✩
Nah Ra & Chin Hwa
Bon sang, est-ce qu'ils vont un jour arrêter de raconter de telles âneries, oui ou non, songea Chin Hwa, comme il slalomait entre les tables pour distribuer des cafés. Partout ou il passait, c'était la même chose. Zombies, zombies, zombies. Il y en avait même qui faisait dans l'originalité, en parlant de gens possédés. Mais bien sûr, comme si ça pouvait vraiment exister. Bon sang, ces gens avaient vraiment un souci. Le jeune homme revint au bar pour déposer son plat, et fit signe à son collègue, pour lui signaler qu'il prenait sa pause. Cela faisait déjà plus de deux heures qu'il travaillait non-stop, et entendre toutes ces histoires de morts-vivants avait pompée toute son énergie. Il se fit un chocolat chaud, laissant la monnaie sur le bar, et s'installa à une des tables occupées du café, toujours aussi bondé à une telle heure. Sa voisine était une jeune fille charmante, et elle ne vit absolument aucun inconvénient à ce qu'il se pose à coté d'elle. Il remua sa boisson en faisant tourner la cuillère lentement, les yeux perdus dans le vide. Il n'en pouvait plus d'entendre parler de phénomènes surnaturels autour de lui. Sincèrement, cela lui faisait limite perdre la tête. Il se faisait toujours sermonner par le capitaine lorsqu'il faisait des remarques à ce propos aux clients, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Non seulement cela l'irritait, mais cela perturbait aussi la clientèle toute entière du café. Les gens étaient déjà assez effrayés comme ça, ils n'avaient pas besoin en plus que des rumeurs sans fondement se propagent ou qu'ils aillent. Aller le matin au travail, seul, en pleine nuit noire, avec ces histoires de zombies dans le crâne, c'était loin d'être rassurant. Chin Hwa ne faisait pas partie de ces gens-là, et encore heureux. Il était facilement effrayé par un rien, mais il ne croyait que ce qu'il voyait. Et pour le moment, il n'avait vu aucun zombie de ses yeux vu. Seulement des médiums. Ah, il repensait à Min Hun. Il secoua doucement la tête pour essayer de se débarrasser de cette pensée, sans grand succès. Il fallait toujours, au moins une fois dans ses journées, qu'il pense à Min Hun. Sinon, il ne s'en sortait pas et avait l'impression d'étouffer. Min Hun, c'était sa bulle d'air et de mystères, celui qui lui faisait découvrir le monde du surnaturel. Il sourit solitairement tandis que son esprit lui renvoyait l'image du joli médium, avant de siroter une gorgée bien chaude de son chocolat chaud. Les hommes qui venaient au café prenaient généralement des cafés, parce que c'était viril, soi-disant. Chin Hwa riait toujours lorsqu'ils les voyaient grimacer en buvant le breuvage. Ils étaient tous tellement faux. Lui, au moins, il n'essayait pas de se faire passer pour quelqu'un d'autre, avec son chocolat chaud. Bon, ça faisait très boisson d'enfant, mais c'était son petit péché mignon. Alors qu'il reposait son gobelet en plastique sur la table, le mot zombie sortit de la bouche du couple à coté de sa table. Aussitôt, ses doigts se crispèrent sur son verre, le pliant brusquement. Il détourna rapidement les yeux lorsque le couple se tourna vers lui, alerté par le bruit de son verre. « Mais quel bande de demeurés, comme si des zombies pouvaient vraiment exister... » siffla-t-il entre ses dents, contrarié.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD

Chin Hwa & Nah Ra

Under the same sky and stars



Les zombies. Les médiums. Les exorcistes. Les fantômes. Je ne sais pas ce que les gens ont de nos jours, mais ils croient tous plus ou moins que c'est possible, que ça existe. Il y en a même qui disent en avoir vu... Non mais ils ont fumé quoi avant d'arriver à Séoul ? Je me demande même quelle drogue ils ont bien pu avaler ! Le pire dans tout ça, c'est qu'à leurs yeux, les attardés ce sont les gens qui comme moi ou Chin Hwa n'y croient pas du tout.

J'ai besoin d'un bol d'air après les cours. Encore. Encore une fois on a fait que parler de ça, de l'apparition de nouveaux zombies. Ça m'a juste éreintée ! J'en ai mal au crâne... Pour dire ! Besoin d'une pause, d'un petit bol d'air frais. Et je sais très bien où je peux aller le prendre : le 7th Heaven. Pourquoi ? Parce que y'a Chin Hwa qui bosse là bas. Il ne me fallait pas beaucoup de temps pour pouvoir arriver au café en plus.

Une heure de marche après, j'étais devant l'entrée du café. Et voyant au loin mon meilleur ami j'agitais les mains pour lui faire signe :

- Chin-aaah ~~!! Je m'avançais vers lui et lui prenant doucement le bras comment tu vas ? Tu viens de finir ta journée ? Il n'avait plus son tablier, alors je me demandais. Et puis, j'entendis les murmures des gens proches de nous, causant zombies et autre. Je poussais un soupir. Et lâchant mon meilleur ami, je me laissais tomber sur la chaise pas loin.

- Pfff... Dire que j'étais venue ici aussi pour ne plus entendre des choses pareilles... marmonnai-je avant de demander à Chin Hwa Dis, je pourrais donner un coup de main encore ce soir ? Pour la vaisselle par exemple... Ca me fera penser à autre chose que... Tout ça !

De toutes les personnes existants sur la planète, Chin Hwa devait être le seul à pouvoir comprendre mon point de vue et mon mode de pensée : ni lui ni moi ne pouvions penser que les zombies et tout le reste puisse exister.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Under the same sky and stars ✩
Nah Ra & Chin Hwa
Il fallait que quelqu'un le sauve de cet ennuyant schéma typique et habituel des histoires de zombies du 7th Heaven. Et le plus tôt possible serait le mieux, sincèrement. Il ne pensait pas qu'il pourrait survivre un jour de plus sans sa petite bulle d'air personnelle. C'est-à-dire Min Hun, Jung Dae, ou encore...ou encore la jeune femme blonde qui agitait énergiquement ses mains devant la vitrine du café pour lui faire signe. Immédiatement, un sourire éclaira le visage de Chin Hwa, qui répondit par un simple dodelinement de la tête. Il n'était pas encore habitué aux câlins, toutes ces choses tactiles que les autres adulaient. Comme il effrayait généralement les gens, il n'avait jamais pu expérimenter ce genre de contacts autrefois. Mais aujourd'hui, avec ses amis, c'était une toute autre histoire. « Coucou toi» l’accueillit-t-il comme elle attrapait son bras pour le serrer contre elle. Nah ra était habituée à ce genre de contacts, contrairement à lui, et elle adorait en déborder avec les gens qu'elle connaissait, et qui lui était proche. Après quelques secondes passées nerveusement, à se demander comment réagir comme elle continuait à s'accrocher à son bras, il posa sa main sur sa tête, pour tapoter gentiment ses cheveux. C'était simple et affectif, la combinaison parfaite. Il aperçut les yeux rieurs de ses collègues derrière le bar du café, et leur adressa un regard noir qui eut vite fait de les faire décamper. Dés qu'une fille était avec lui, ses collègues s'excitaient pour un rien. A croire qu'ils n'avaient pas compris ce qu'homosexuel veut dire, sur une feuille de cv. Il reporta finalement son attention sur Nah Ra, et se rappela de ses questions. « Je vais bien, mais seulement maintenant que tu est là. Et je viens seulement de finir mon service, j'en ai encore un autre ce soir» précisa-t-il, avant que la jeune femme ne se laisse tomber sur la chaise juste devant lui, en poussant un gros soupir agacé. Elle devait avoir entendu les murmures des gens autour d'eux, songea Chin Hwa, en lapant à nouveau son chocolat froid. Il la consola du regard lorsqu'elle se plaignit des histoires de zombies qui circulaient partout dans la ville depuis plusieurs mois désormais, ce qui paraissait un énorme bout de temps pour le jeune coréen, avant d'hausser les sourcils à sa demande. Nah Ra venait souvent au 7th Heaven pour travailler un peu, lorsqu'elle finissait sa journée. Le capitaine n'avait jamais refusé, il la trouvait très mignonne. Peut-être un peu jeune pour lui, tout de même, mais très mignonne. Il essayait d'ailleurs toujours de lui donner un petit pourboire, même si la jeune femme refusait toujours d'être payée. Une gentillesse inconditionnée, voilà bien la meilleure qualité de l'étudiante en lettres devant lui. « Pas de soucis si tu veux faire la plonge ce soir, on manquait justement de monde pour ça. Les gens mangent autant qu'ils parlent de zombies, si tu vois ce que je veux dire.» Il roula dramatiquement ses yeux pour souligner ce qu'il venait de dire, léchant ses lèvres pour s'assurer qu'il n'y restait pas quelques gouttes de chocolat. Il aurait l'air bien bête dans ce cas.
electric bird.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD



S'il y a bien une chose qui nous fatigue grandement entre moi et Chin hwa, c'est bien ces histoires de zombies et d'esprits. On ne croit pas du tout au surnaturel, donc hors de question que l'on se laisse embarquer dans ces histoires. Notre seul moment où l'on décroche de tout ça, c'est quand on est ensemble. Parce que là, on fait ce que l'on veut, on oublie toutes ces histoires, et on parle de chose terre à terre et réalistes. Pas d'histoire farfelues avec des exorcistes et autres.

Me voilà donc au 7th Heaven, et je trouve un Chin Hwa qui vient de finir la première partie de sa journée. A mon plus grand soulagement. Déjà aussi savoir qu'il allait mieux depuis que je suis arrivée, me fit doucement sourire. On était donc tous les deux dans le même bâteau, comme toujours. Je fus amusée comme toujours face à la réaction de ses collègues quand je lui pris le bras. J'étais la mieux placée pour savoir qu'il n'y avait rien et qu'il n'y aura jamais rien entre Chin Hwa et moi. Mais comme d'habitude, cela me faisait plus rire qu'autre chose. Ils devaient trouver triste ou anormal qu'un joli garçon comme lui ne soit pas avec une jolie fille comme moi... Quoi mes chevilles ?

- Oh ! C'est super ça. Je peux te kidnapper pour une virée dans le quartier, histoire de prendre l'air oublier toutes ces foutaises, et parler de tout et de rien, comme de nous ! Je m'étais levée de ma chaise, vraiment partante pour nous faire prendre une bonne bouffée d'oxygène. Je demandais comme toujours si ce soir je pourrais prendre du service. Et je fus doublement ravie par la réponse.

- Cool ! On va pouvoir doublement raconter des conneries et faire fermer leur bouches à tous ces gens qui croient tout et n'importe quoi ! J'avais délibérément dit les derniers mots en regardant les trois personnes non loin de nous, continuant de parler des Zombies et autres apparitions bizarres. J'allais exploser. Il avait fini non ? Sauvons-nous alors. Je lui pris le poignet et l'entraînai à l'extérieur du café. - Ne perdons pas plus de temps et allons-y sinon je vais finir par vraiment péter un câble.

Une fois dans la rue, je lui rendis sa liberté, et marchait tranquillement à côté de lui, les mains derrière mon dos.
- Alors ? Quoi de neuf sinon ? A part toutes ces histoires qui nous gonflent, je suis sûre que tu as d'autres choses à me raconter ! Je ne sais pas trop où on pourrait aller, mais je me disais que l'on pouvait tout à fait aller se poser chez le glacier où j'aimais beaucoup aller et qui n'était pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Une véritable boule d'énergie sur pattes, songea Chin Hwa sans cacher le sourire amusé qui étirait ses lèvres, comme Nah Ra se relevait soudainement, toute excitée à l'idée d'avoir du temps libre avec lui. Lorsque le blond finissait ses services, il n'était pas rare que la jeune femme vienne au café uniquement pour le kidnapper, et le traîner en ville, soit pour faire du shopping et avoir un avis sur certains vêtements ou cosmétiques, soit juste pour marcher et se dégourdir les jambes en parlant de tout et de rien. Il leur arrivait même de parler de la météo du jour, c'est dire. « Je ne sais pas si je vais survivre à une petite promenade après mon service. » tenta-t-il bêtement, sachant que Nah Ra ne l'écouterait pas, et l’emmènerait quand même. Généralement, il sortait cette excuse parce qu'il avait peur de revenir en retard au café, ou alors parce qu'il savait qu'ou qu'ils aillent, partout c'était la même chose : des zombies, des zombies, et encore des zombies. Comme s'il n'y avait que ça dans la vie. Les gens n'avaient rien d'autre à faire, vraiment? Comme parler de leurs vies, de leurs chiens ou de leurs chats, des problèmes du monde comme la pauvreté ou le prix nettement plus haut du pétrole?

Comme d'habitude, la jeune femme ne tarda pas à s'exprimer bien haut et bien fort sur ces gens qui racontent tout et n'importe quoi, en fixant d'un regard sévère les personnes non loin de leur table qui en parlaient. Chin Hwa tira sur le bras de Nah Ra pour essayer de la faire taire, gêné, mais sans succès. Les clients qui étaient à la table semblaient les plus gênés, cependant : ils baissèrent la tête pour fixer d'un air fasciné leurs assiettes vides. Visiblement sur le point d'exploser et de laisser sa frustration prendre le dessus sur sa raison, Nah Ra attrapa son poignet et l'entraîna au-dehors du café. « Sérieusement, Nah Ra, tu devrais arrêter de dire ce genre de choses aussi fort. Les gens pourraient mal le prendre, et qui sait ce qu'ils pourraient faire.  » la prévint Chin Hwa en essayant de calquer son allure sur la sienne, comme ils commençaient à marcher d'un pas tranquille dans les rues, sans but précis. « Je sais que c'est énervant, mais calme-toi. S'il t'arrivait quelque chose, je serais le premier à le regretter. »

Et c'était vrai. Nah Ra était comme une une petite sœur pour lui, bien qu'elle soit seulement moins âgée que lui d'un an. C'était peut-être à cause de sa tendance à agir comme un koala, à se coller à lui et à le câliner dés qu'elle ou il n'avait pas le moral. Nah Ra lui était réellement précieuse, et il ne savait pas ce dont il serait capable si quelqu'un venait à lui faire du mal, à la faire pleurer. Elle apparaissait toujours près de lui avec un grand sourire enjoué sur son visage, il ne pouvait même pas imaginer ce sourire disparaître, pour être remplacé par des larmes. Presque timidement, il attrapa une des mains de la jeune femme, qu'elle avait placée dans son dos, pour la serrer dans la sienne. Il préférait la tenir de la sorte, au moins, il était sûr que rien ne lui arriverait. « Oh tu sais, il ne se passe rien de passionnant dans ma petite vie de serveur.» plaisanta-t-il en riant doucement. Il reconnaissait le chemin qu'ils empruntaient involontairement : c'était celui du glacier ou Nah Ra aimait aller, et qu'il avait découvert grâce à elle. « A part que le garçon dont je t'ai déjà parlé, tu sais, Huang Zhen, est encore et toujours dans la rue derrière le café, que Hyeong Jun, l'exorciste que je connais, est toujours aussi bizarre quand je lui parle de Huang Zhen, et que...Min Hun n'est plus vraiment là, rien d'excitant ne m'est arrivé encore. » Son sourire avait disparu en parlant de MIn Hun, et il n'essayait même pas de cacher sa tristesse à Nah Ra. Elle le verrait certainement même s'il essayait, tant elle le connaissait bien. Comme le camion du glacier apparaissait sur la route devant eux, il força un sourire à revenir sur ses lèvres, pour ne pas gâcher l'ambiance. « Et toi? Un garçon dans ta vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD



La jeune fille avait toujours été très franche et très directe. Elle ne prenait jamais trois chemins pour dire ce qu’elle pensait. Elle trouvait inutile de faire ce genre de chose, parce que généralement, les gens pouvait faire uniquement bonne figure et ne pas prendre au sérieux ce qu’on leur disait.Ceci dit à agir comme ça, elle faisait parfois peur et donnait l’impression d’être une fille agressive. En attendant, comme toujours elle avait été plus que ravie d’apprendre que son meilleur ami venait de finir son travail et était enfin libre. Et comme toujours elle rit à sa tentative de fuite de ballade dehors. « Tu ne vas absolument pas réussir à me faire avaler une telle chose Chinie. C’est vraiment impossible. Je ne te crois d’ailleurs pas du tout et je dirais même que je n’ai rien entendu ! » Elle savait à peu près pourquoi il lui sortait toujours cette excuse dès qu’elle lui faisait ce genre de demande. Elle savait qu’il était un garçon très assidu et attaché au travail bien fait. Ceci dit, il ne pouvait décemment pas refuser une petite virée en ville !

Et peu de temps après, elle ne put s’empêcher de dire le fond de sa pensées, tout en s’attaquant indirectement par les mots aux personnes mangeant tranquillement pas loin d’eux. Avait-elle été trop brusque ? Elle ne le savait pas. Mais la réaction de Chin Hwa lui fit comprendre qu’elle y était sans doute allé un peu fort. Elle se mordilla légèrement la lèvre en voyant les mines embarrassés des gens qui ne fixaient plus que leurs assiettes vides. Elle entraîna alors son ami dehors, et prit le temps de s’éloigner des lieux pour respirer un peu et prendre une allure un peu plus tranquille. Elle écouta son ami, et en détourna un peu les yeux. Il lui disait toujours ce genre de chose. De ne pas dire les choses aussi franchement concernant ce sujet parce que les gens étaient capables de tout. Elle poussa un soupir. « … Bon je sais bien que ce n’est pas une excuse mais j’ai toujours été franche. Je ne sais pas comment on fait pour… Ne pas dire le fond de sa pensées quand ça va mal ou que quelque chose nous énerve. C’est plus fort que moi  ! Il faut que ça sorte… » Elle le regarda un instant et se passant le doigt sur sa tempe, comme elle avait l’habitude de faire quand elle était gênée : « Hum… Je ferai attention ? » Elle soupira de nouveau légèrement. « S’il te plaît ne t’en fais pas pour moi. Je te promets que je ferai attention et qu’il m’arrivera rien. »

Chin Hwa agissait souvent ainsi, comme un grand frère protecteur. Elle ne l’empêchait pas de le faire, vu qu’elle le considérait comme tel déjà. Qu’elle soit de bonne humeur ou pas, elle avait toujours besoin de lui et donc le voir régulièrement était ce qu’elle avait toujours trouvé de mieux à faire. La dernière chose qu’elle voulait faire c’était de le rendre malheureux ou de le blesser. Elle n’aimait d’ailleurs pas le voir triste. Alors elle faisait de son mieux pour qu’en sa présence il garde toujours le sourire. Elle le laissais prendre une de ses mains, et serra celle du jeune homme dans la sienne. Elle écouta les dernières nouvelles de son ami et un sourire s’était dessiné sur son visage, mais la dernière phrase eut tôt fait de l’inquiéter. Elle connaissait très bien les sentiments du serveur à l’égard de Min Hun. « Il s’est passé quelque chose entre vous ? Depuis quand est-ce ainsi entre toi et Min Hun ? » Elle se faisait vraiment du soucis pour lui. Surtout qu’elle avait bien vu l’absence de sourire sur le visage du serveur à cet instant précis. « … Chinie…. Si tu as besoin d’aide de ma part, tu peux tout me demander tu sais ? Tu peux aussi tout me dire...» Elle soupira. Elle n’aimait décidément pas du tout le voir ainsi. Elle aurait pu lui proposer d’aller trouver Min Hun et tenter de lui parler, mais elle était pratiquement sûre que le garçon lui dirait d’oublier ce plan là. Elle accéléra un peu le pas pour arriver plus vite devant le glacier et commanda leurs parfums préférés. Elle lui donna sa glace quand il lui posa la question.

De nouveau, sa main alla vers sa tempe, son regard se détourna. « Mah… Je ne sais pas si on peut dire qu’il soit dans ma vie dans le sens auquel tu l’entends. » Elle souris et baissa sa main pour commencer a manger sa glace. « Je te dirai même qu’il s’agit de mon voisin de palier. Il travaille au Queen… Et il est absolument insupportable. ». Elle marqua une pause et puis fut un peu moins à l'aise, elle se mit même à regarder autour d'elle. « Et tu sais... J'avais un petit ami depuis le lycée ?... On a... rompu. Enfin j'ai rompu il ya pas longtemps... mais j'ai l'impression que ça ne se passe pas comme je l'ai prévu. Il... Vient encore parfois chez moi, complètement ivre même parfois. » Elle baissa les yeux et les releva ves Chin Hwa. Elle ne l'avouera jamais, mais c'était écrit dans son regard. Elle avait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

Under the same sky and stars « ft. Lee Nah Ra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dallas' Stars
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment
» Dallas Stars
» We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers :: RPs Finis / Abandonnés-