AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It was you all this time « ft. Baek Hyeong Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD
It was you all this time ✩
Hyeong Jun & Chin Hwa
Si Chin Hwa arpentait d'un air nerveux la rodeo street de gangnam-gu aujourd'hui, c'est principalement parce qu'il cherchait un cadeau pour le capitaine du café. Bon, ils n'avaient pas non plus une relation de frères, mais ils étaient tout de même assez proches. Chin Hwa souhaitait juste le remercier de l'avoir embauché alors qu'il n'avait aucune expérience et qu'il était totalement inutile. Au début, lorsqu'il avait commencé à travailler au café, le jeune coréen était une catastrophe vivante. Lorsqu'il portait des commandes, il finissait toujours par en faire tomber une ou deux, soit par terre, soit sur des clients. Ou alors il se trompait tout simplement de commande, et délivrait un steak à une dame végétarienne. Autant dire qu'il avait crée une véritable polémique autour du Café, à ses débuts. Mais le capitaine l'avait gardé. Par gentillesse ou par pitié, Chin Hwa n'en avait aucune idée. Quoi qu'il en soit, c'était grâce à cet homme qu'il avait suffisamment de revenus pour payer son loyer et se nourrir correctement, donc il fallait qu'il le remercie. Il n'avait pas cessé d'hésiter sur différents magasins et objets, se demandant quels pouvaient bien être les goûts du capitaine. Il s'était d'abord arrêté devant une boutique de bijoux gothiques. Mais en voyant les griffes à placer sur les doigts, et ces choses appelées écarteurs, qui se plaçaient sur les oreilles et restaient fidèles à leur nom, il avait fui très rapidement. Il était facilement effrayé, il en était conscient. Mais de toute façon, il ne pensait pas que le capitaine aimait ce genre de choses. Ensuite, il avait essayé d'aller dans un magasin de mobilier, mais les meubles proposés étaient tous dans des proportions imposantes. Il n'aurait jamais pu ramener quelque chose de la taille d'un dinosaure au café. Et puis bon, offrir une petite table de nuit, ce n'était pas très glorieux comme présent. Et Chin Hwa tenait à laisser une marque sur le capitaine, à lui prouver qu'il n'avait pas eu tort de le garder près de lui durant toutes ces années. Enfin, deux ans, ce n'était pas si long, mais ça faisait déjà un bon bout de temps, malgré tout. Alors qu'il cherchait des yeux une bonne boutique, un homme vêtu entièrement de noir l'accosta brusquement, sans même se présenter. « Je connais ce regard-là, monsieur. Vous cherchez un cadeau, n'est-ce pas? Alors venez avec moi, on a des choses qui pourraient vous étonner par ici.» déclara l'homme d'une traite, sans même prendre le temps de respirer. Sans lui laisser le temps de répondre par une quelconque réponse, l'homme agrippa son bras, pour le traîner à sa suite en direction d'une boutique de...les yeux du coréen s'agrandirent de la taille d'une soucoupe en apercevant les mots de sex shop sur la devanture de la boutique. « A-Attendez, je pense qu'il y a un malentendu ! » s'exclama-t-il bien haut et fort, dans l'espoir d'attirer l'attention. Mais les gens étaient tous aussi pressés les uns que les autres, et ils ne cherchaient même pas à savoir ce qui se passait. Un peu paniqué, Chin Hwa tira sans succès sur son bras, essayant de tout faire pour ralentir l'homme qui le conduisait à la boutique. Voilà ce que ça fait, de baisser sa garde, songea-t-il brièvement.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
baek hyeong jun
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur

Chin Hwa & Hyeong Jun

It Was You All This Time



Aujourd'hui allait être une journée "normale" pour Jun. En effet, cette fois, il était tranquille. Il s'était mis en pause. Mais il n'aimait pas l'idée qu'en se mettant vraiment en pause, il se retrouve face à face avec un Possédé sans savoir quoi faire. Alors dans sa poche il avait glissé de quoi pouvoir tuer un Possédé au cas où et sa petite bible de poche aussi dans l'autre. En attendant, le but de sa journée sera : refaire un peu sa garde de robe ! Et pour ça, rien de mieux que la Rodeo Street !

Il aimait beaucoup cette rue, dans la mesure où il trouvait toujours quelque chose qui lui aille et lui plaise. Et surtout il y trouvait là que les marques qu'il affectionnait le plus. Il arpentait les boutiques tranquillement, sans se soucier de quoi que ce soit, se retrouvant assez vite avec 3 sacs de vêtements neufs. Et puis au milieu de son shopping, il pensa à ce zombie qu'il avait toujours croisé. Pourquoi ne pas lui prendre un truc qui lui serait utile pour qu'il puisse se défendre ? ou pour qu'il passe plus inaperçu aux yeux des Frat'boys ? Histoire qu'il arrête de finir amocher par ces types ? Ca le stressait beaucoup trop de retrouver souvent le jeune mort-vivant complètement défiguré...

Il allait entrer dans une boutique, quand en plein milieu de son chemin, il vit une tête familière se faire embarquer de force dans un Sex Shop. Non mais c'était quoi ça ?? Depuis quand ce garçon allait dans ce genre d'endroit ? Jun fronça un peu les sourcils. Il y avait forcément un truc pas normal. Alors il se mit à leur poursuite et comprenant qu'il y avait effectivement un problème vu comment Chin Hwa se débattait, il s'interposa, attrapant simplement le poignet du mec et lui faisant une prise, libérant ainsi le serveur.

- Dis donc vous êtes sourd ou bien ? Dire qu'il faut employer les gros moyens pour que le message monte à votre petit cerveau... Ralala... lança-t-il au vieux pervers. Ce dernier lui jeta un regard noir. Jun lui, il lui sourit d'un air narquois. Quoi ? Vous en voulez encore ? Il le lâcha et le vieux partit d'un mouvement contrarié. L'exorciste se tourna du coup vers Chin Hwa :

- Eh beh... Heureusement que j'étais pas loin ! Faut s'endurcir des bras mon gras !! Se laisser faire ainsi par un vieux, c'est le comble quand même. Allez, sortons de là Et il l'entraîna gentiment en dehors du magasin. C'est la première fois que je te vois dans le coin. Tu vas bien ? .... Il... n'est pas revenu au café par hasard ?..  

Non mais pourquoi aborder d'un coup le sujet... Mentalement, il s'applatit la main sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
It was you all this time ✩
Hyeong Jun & Chin Hwa
Oky, ça devenait sérieusement une urgence, là, songea le jeune coréen tandis qu'il passait le seuil de la porte en compagnie du vieil homme, qui faisait preuve de plus de poigne qu'il n'en avait l'air. Ce n'était pas étonnant qu'il avait été choisi pour piéger les clients à l'extérieur de la sorte, vu comment il savait se faire persuasif. Chin Hwa se sentit tourner de l'oeil lorsqu'en passant la porte du magasin, les fils des fouets pendus glissèrent sur le haut de sa tête. Son visage était soudainement plus pâle, et il se demandait s'il n'allait pas, par tout hasard, s'effondrer d'un moment à un autre en plein milieu de cette boutique peu catholique. Alors que le vieillard continuait à le traîner en direction des rayons, il fut arrêté par une voix grave et imposante, qui sonna familièrement aux oreilles du blond. Il ne fut donc pas surpris lorsqu'en remontant le long de la main qui avait saisi le vieil homme, il découvrit Hyeong Jun. Le vieillard lâcha bien assez rapidement sa prise, et Chin Hwa se réfugia aussitôt derrière son ami, fiévreux. Il avait besoin de prendre l'air, ou il allait vraiment finir par passer l'arme à gauche sans prévenir. Heureusement pour lui, le visage contrarié de l'exorciste suffit à faire fuir le vieil homme, qui rouspéta en s'éloignant. Ils ressortirent enfin de la boutique, et Chin Hwa put enfin respirer normalement. « Je sais, c'est de ma faute. J'étais perdu dans mes pensées, tu vois. Je n'imaginais pas que quelqu'un du troisième âge allait m'agresser comme ça.» déclara-t-il d'un ton sarcastique, jetant un coup d'oeil derrière lui pour s’apercevoir que le vieillard les observaient depuis la boutique. Un frisson désagréable parcourut son échine, le poussant à passer un bras autour du géant à ses cotés, pour le forcer à marcher avec lui. Alors qu'ils marchaient tranquillement parmi la foule, Hyeong Jun reprit la parole, et ce qu'il dit fit sourire Chin Hwa. Il savait précisément de qui il parlait, et il ne pouvait s'empêcher de trouver amusant le fait que l'exorciste s'inquiète pour le garçon qu'il récupérait tous les soirs derrière le Café, dans un état lamentable à cause des frat' boys. « Ne t'étonne pas trop que je sois là, je cherchais un cadeau pour le capitaine du 7th Heaven. Et pour répondre à ta question, je vais bien. Enfin, j'irais mieux sans ces bêtises sur les zombies»souligna-t-il d'un air entendu. Il pourrait littéralement vomir des histoires de zombies tant il s'en abreuvait au Café, pire qu'une éponge. Il fit mine de ne pas se souvenir de sa dernière question, avant que le regard insistant du grand blond ne le décide. Si tu parle de Huang Zhen, il est toujours là. Il était là hier soir, et le soir d'avant, et encore le soir d'avant...sérieusement, il va falloir que tu fasse quelque chose, ou je devrais songer à me prendre un abonnement aux pansements et aux désinfectants de le pharmacie du coin. songea-t-il brièvement.  
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
baek hyeong jun
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur


Jun n’était pas du tout du genre à regarder ses amis se faire agresser par des gens pas net, sans rien faire. Alors quand il avait vu Chin Hwa se faire embarquer dans un Sex Shop, autant dire qu’il n’a pas réfléchit plus longtemps et est allé de suite voler au secours de son ami. Décidément, on ne pouvait plus faire confiance à personne maintenant. Même un vieux maintenant peut agresser des gens. Le monde marche sur la tête c’est une évidence. Voilà à peu près ce que pensait Jun. Il aurait pu aussi frapper le vieillard s’il avait cherché encore plus les ennuis. Heureusement, il n’eut pas besoin de le faire, il l’avait suffisamment effrayé. Il sortit peu après de la boutique avec Chin Hwa. Il voyait bien qu’avoir été entraîné là avait plus que choqué le serveur. En même temps, se faire embarquer dans ce genre de boutique de force... Il haussa un sourcils au sarcasme de son ami.

- Qui a dit que c’était de ta faute ?  Il laissa son ami s’accrocher à lui cependant. Il en sourit même assez amusé. Allez, ne te mets pas dans tous ces états. Mais je suis bien d’accord : on n’est jamais méfiant. Même moi je tombe parfois sur des... gens bizarres. Pour ne pas dire des « Possédés ». A quoi bon en parler avec Chin Hwa ? Déjà qu’il ne le croyait pas vraiment quand il lui disait qu’il était exorciste alors autant ne pas insister sur cette question.

Jun se laissa éloigner loin la boutique à problème, et marcha tranquillement accompagné de Chin Hwa. Il s’enquit de la santé du serveur et de la raison de sa présence dans cette rue.

- Oh ! Toi aussi tu cherches un cadeau ? Et tu as une idée de ce que tu vas offrir au Capitaine ? Je peux t’y aider si tu veux.   Même si de son côté il ne cherchait pas vraiment un cadeau. Il sentait le serveur encore un peu tendu. Sans doute le contre-coup de ce qui c'était passé plus tôt. Il sourit cependant.

- Je vois que ton scepticisme est toujours aussi fort. Et ce qui est surprenant c'est que tu n'arrives pas à passer outre ce qui se dit là dessus... Si tu n'y crois pas, pourquoi est-ce que ça te bouffe autant ces histoires ? Jun cherchait plus à comprendre. Parce qu'il y croyait, parce qu'il savait que ça existait vraiment pour y avoir fait face, il avait bien du mal à pouvoir se mettre à la place de Chin Hwa, qui lui n'y croyait pas du tout. Il ne voulait pas non plus le brusquer et lui montrer la vérité trop brutalement. Il préférait attendre patiemment que les choses arrivent d'elles-mêmes à Chin Hwa. Qu'il voit de ses yeux un Zombie ou un "Possédé". Jun se disait bêtement que ça pourrait changer la donne. N'y prête pas attention si ça te dérange autant. Concentre toi sur autre chose... Min Hun par exemple. Ou alors ton travail. Enfin ce que tu veux ! il sourit de nouveau à son ami.

Il n'insista pas sur le sujet du chinois venant constamment à l'arrière du 7th Heaven, avec la gueule cassée, remarquant que son ami n'avait pas répondu à sa question. Pas la peine de montrer son intérêt pour ce garçon, sachant très bien que Chin Hwa serait capable de l'embêter avec ça.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Tandis qu'ils s'éloignaient de cette boutique de malheur, Hyeong Jun reprit la parole, un sourcil haussé à sa justification. Lorsqu'il parla de gens bizarres, sans pour autant expliquer ce qu'il voulait dire par là, Chin Hwa fronça les sourcils. Mais il ne le questionna pas, il ne chercha pas à comprendre de quoi il parlait : de toute évidence, c'était quelque chose qui se rapportait à son métier d'exorciste, et comme le blond avait encore du mal à accepter que de telles personnes existent dans cette ville, il y avait des choses qu'il ferait mieux de ne pas savoir. Un sourire éclaira son visage lorsque Hyeong Jun lui déclara qu'il cherchait lui aussi un cadeau, sans pour autant dire pour qui. Il allait donc pouvoir faire un bout de chemin avec lui, voilà qui l'arrangeait bien. S'il se faisait à nouveau manipuler par un type comme le vieillard de tout-à-l'heure, il risquerait d'avoir peut-être de gros soucis, et il n'en avait vraiment pas besoin. Il fit un clin d’œil espiègle à son ami, tout en tirant sur son bras. « Est-ce que par hasard ce petit cadeau serait pour quelqu'un que je connais ? » Cette petite allusion a Huang Zhen était évidente, et il était certain qu'elle ne laisserait pas l'exorciste indifférent. Dés qu'il parlait de lui, sa réaction était toujours à la hauteur de ses attentes.

La question de Hyeong Jun sur les zombies le fit ralentir un peu la vitesse à laquelle il marchait, et un air pensif prit place sur son visage. « C'est juste que ces bobards sur les zombies font un de ces effets aux gens. Ils ont peur, ils deviennent méchants voir agressifs. Je trouve ça terrible de voir comment de simples mots ont un tel impact sur des gens. » dit-il d'un ton sérieux. Il était fier d'être aussi sceptique, et de ne pas croire à ces histoire. Alors peut-être qu'il ignorait la réalité, qu'il la niait pour se créer la sienne. Mais au moins, dans cette réalité-là, il n'y avait pas de sentiments négatifs comme la peur ou la colère. Il y avait juste ses amis, et tout les autres. Pas de créatures surnaturelles, pas de métiers incroyables, juste des vies normales pour des gens normaux. Les gens croyaient bêtement que le jour ou il serait face-à-face à un zombie, il changerait d'avis et commencerait à y croire. Mais il y avait déjà eu plus d'un zombie qui avait défilé sous les yeux de Chin Hwa, sans qu'il ne remarque quoi que ce soit. Alors bon, le moment ou il se plierait aux règles de cette ville était loin d'arriver. « Enfin, tu as raison. Si je me concentre sur quelque chose pour lequel je suis vraiment passionné, ça devrait faire disparaître toutes ces bêtises. Mais ça ne marche pas tout le temps, tu sais » ajouta-t-il d'un ton dépité.

La plupart du temps, il y avait des gens avec lui, des gens joyeux et énergiques qui lui faisait oublier ces histoires de zombies. Mais lorsque ces personnes disparaissaient, il était comme étouffé par ces racontars, qui traînait partout en ville, que ce soit dans les bouches des enfants à l'école ou des lèvres des retraitées du quartier. Il n'y échapperait jamais, et cela commençait à l'inquiéter. Ces derniers temps, il faisait de plus en plus de crises de nerfs, à cause de la fatigue. Peut-être était-il temps pour lui de prendre une pause, de partir en voyage. Mais qui sait combien de temps ce voyage durerait, songea-t-il tristement. S'il partait, il ne reviendrait pas. Il n'en aurait pas le courage. Alors il restait ici, il s'enracinait. Comment pourrait-il quitter à jamais ses amis sans le regretter. Pour se distraire les idées, Chin Hwa décida de questionner Hyeong Jun sur son propre état de santé. « Et toi alors ? Comment tu vas ?»
Revenir en haut Aller en bas
baek hyeong jun
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur

- Je ne vois pas du tout de qui tu parles...  commença-t-il d'abord par dire alors que son ami lui demanda pour qui était le cadeau qu'il avait prévu d'acheter et si par hasard c'était quelqu'un qu'il connaissait tout particulièrement. Les mains enfoncées dans ses poches, le regard presque fuyant, sentant qu'il ne pouvait pas être aussi évasif avec son ami d'enfance, Jun fini par corriger sa ligne de tir :   ... Bon ok, peut-être que tu le connais... Je mentirais trop si je disais qu'il ne va pas souvent à ton café...   Pour ne pas dire tout le temps ? En tout cas, Jun se sentait étrange à parler de ses amours ainsi à Chin Hwa. Mais que pourrait-il faire d'autre avec lui ? Cela se voyait souvent trop bien qu'il n'avait la tête tournée que vers Zhen. Ainsi les émotions d'il y a quelques minutes furent vite passées.

- Les gens ont toujours eu peur de l'inconnu, de ce qui sort même de l'ordre de l'imaginaire. Il suffit juste de leur montrer qu'il s'agit bien de la réalité pour que cela marche. avait-il affirmé alors qu'ils abordaient le thème le plus difficile à traiter avec le serveur. Il était tellement persuadé que tout ce qu'il se passait n'était que mensonges, que Jun avait même du mal à le faire changer d'avis. Ceci dit, il n'était même plus question de cela à présent. Jun était habitué à entendre Chin Hwa dire que les Zombies et tout le reste n'existent pas. Il se contenta même de sourire alors que son ami lui expliquait qu'il lui était souvent difficile de ne pas écouter tout ce qui pouvait se raconter. Son ami lui demanda alors comment il allait.

- Oh ! rien de bien intéressant. La routine pour tout te dire. Enfin... si je te disais que j'ai libéré des gens de mauvais esprits, ce serait encore quelque chose qui pourrait bien te faire soupirer d'agacement ou doucement rire.   il sourit, amusé, montrant ainsi qu'il ne disait cela que pour le taquiner et rien de plus. Et puis voulant revenir sur le sujet du cadeau et autres :  Et tu en es où avec Min Hun ? Pour le capitaine, tu connais ses goûts ?   il jetait un oeil sur les vitrines cherchant quelque chose qui pourrait convenir à Zhen.  J'espère pour toi qu'il n'est pas aussi compliqué que mon destinataire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

It was you all this time « ft. Baek Hyeong Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers :: RPs Finis / Abandonnés-