AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We'll never fake smiles « ft. Park Dae Jung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD
We'll never fake smiles ✩
Dae Jung & Chin Hwa
Aujourd'hui avait certainement été la pire journée de Chin Hwa. Non seulement au café, mais aussi dans sa vie de tous les jours. Comme il avait attrapé un petit rhume de pas grand-chose, il n'arrêtait pas de tousser toutes les trente secondes, et sa voix ressemblait à celle d'un grand-père sur le point de décéder. Sérieusement, déjà que ses amis les plus proches lui disaient que son rire ressemblait à celui d'une grand-mère, maintenant, sa voix était celle d'un grand-père. Le coréen avait tout les atouts possibles en main, décidément. Enfin bref, pour résumer en gros sa mauvaise journée, commençons d'abord par le café. Même en étant malade, il avait insisté pour faire ses heures de travail. Sauf que le patron avait fini par découvrir la supercherie en l'entendant tousser bruyamment, et l'avait convoqué dans son bureau en lui faisant passer un savon. C'était bizarre de se faire passer un savon par quelqu'un de presque aussi jeune que lui, mais bon. Autant dire qu'il n'était pas très fier. Décevoir le capitaine était bien la dernière chose au monde qu'il souhaitait. Du coup, il avait été renvoyé cérémonieusement chez lui, et pour s'en assurer, le capitaine avait demandé à ses collègues de le ramener chez lui. Chin Hwa avait eu l'impression de retomber en enfance, surtout que ses collègues masculins ne se gênaient pas pour lui prendre la main et faire mine d'être ses parents. Sérieusement, ce n'était pas drôle, et si un regard pouvait tuer ou envoyer des lasers, ses collègues ne seraient déjà plus de ce monde. Enfin bref, une fois revenu chez lui, il s'était ennuyé à mort pendant plusieurs heures, errant comme une âme tourmentée dans son propre appartement, traînant des pieds en réfléchissant à quoi faire. Après plusieurs passages auprès du téléphone, à se demander s'il devait appeler ou pas, il s'était finalement décidé à appeler Min Hun. Et était gentiment tombé sur le répondeur de ce dernier. Ce dernier devait surement être occupé. Enfin, ça, c'est ce qu'il se répéta pour le restant de la journée pour se rassurer. Après avoir passé plusieurs minutes avachi sur le canapé, à zapper les pubs débiles à la télé, il avait décidé de bouger. Ses jambes avaient des fourmis à force de rester dans la même position aussi longtemps. « Je me demande si Jung' est chez lui...» s'interrogea-t-il à voix haute, pensif. Il n'avait rien à perdre à essayer, après tout, il était littéralement confiné chez lui comme s'il était porteur d'une maladie grave. Chin Hwa enfila une veste en cuir parmi les centaines qu'il avait dans son armoire, et sortit de chez lui pour se rendre à l'appartement de Dae Jung. Il n'était même pas surpris par le fait que ce soit le médium qui lui soit venu à l'esprit. Quand il était question de remonter le moral de quelqu'un, Dae Jung était le meilleur. Ses grands sourires brillants suffisaient à illuminer la journée de n'importe qui, même des inconnus. Il hésita à sonner, pour finalement se décider à taper contre la porte. Il n'avait plus qu'à espérer que le garçon soit bien chez lui, histoire qu'il n'ait pas fait le chemin pour rien. Sinon, sa journée serait vraiment vraiment maudite.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur

Chin Hwa & Dae Jung

We'll never fake smiles



Aujourd'hui, il n'avait pas cours. Mais heureusement pour lui. Parce que dès le matin, il avait été dérangé par des fantômes et puis la nuit avait été bien agitée. Et là, il avait du mal à prendre son petit déjeuner tranquille. Il était à peine 9h30, son colocataire était déjà parti pour ses cours de médecine, et lui, Dae Jung, luttait pour ne pas cracher son lait toutes les 20 minutes. Il ne sait pas trop ce que les esprits avaient aujourd'hui, mais il venait de se faire déranger par au moins 4 ou 5 morts à la suite. Et à chaque fois il finissait toujours par leur dire qu'il pouvait tout de même attendre qu'il soit prêt pour venir ainsi. Il soupira

- Au moins quand Ki Young est dans le coin, ils évitent de venir m'emmerder !

Il parvint cependant à finir son petit déjeuner, à se laver et s'habiller et puis même ranger un peu l'appartement. Et puis il se motiva pour se mettre à accomplir quelques missions que les fantômes lui donnait. ll passa même du temps à jouer au ballon dans un parc abandonné, avec un petit garçon mort qui passait du temps à lui demander où était passée sa mère. Alors qu'il était sortit se faire des courses, une grand-mère le collait et l'agaçait tellement qu'il avait finit par mettre ses écouteurs de téléphone et se mettre à s'agiter dans tous les sens... au moins avec les écouteurs il ne passait pas pour un fou.

Il était déjà l'après midi et il avait remplis un bon nombre de choses dans sa journée, qu'il s'écroula sur le canapé. - Ah ! Enfin tranquille !! Une sieste ne sera pas de refus !! Et il commença à s'endormir...

... Pour mieux se réveiller en sursaut en entendant quelqu'un frapper à la porte de l'appartement. Qui ça pouvait bien être ? Certainement pas Ki Young vu qu'il était aurait plutôt ouvert la porte de lui-même. Intrigué, Dae Jung alla ouvrir la porte et fut assez surpris de voir Chin Hwa devant lui.

- Chin Hwa ? il le regarda attentivement et le trouvant pâle. Wow... Tu es sûr que ça va ? Il le fit entrer et puis le guida dans le salon. T'as vraiment mauvaise mine... Qu'est-ce qu'il t'arrive ? T'es malade ?

Il se demandait déjà s'il voudra un thé chaud, ou simplement un bon lit chaud pour pouvoir se reposer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
We'll never fake smiles ✩
Dae Jung & Chin Hwa
C'était presque un mantra qui se répétait sans cesse dans la tête du blondinet. Il fallait que Dae Jung soit là, il fallait que Dae Jung soit là. Les mains dans son manteau beige, il se lécha les lèvres, gercées à cause du froid qui régnait sur la ville ce matin. Foutu temps, songea-t-il en expirant, suivant du regard le nuage blanc qui s'échappa de sa bouche lors du processus. Sérieusement, même la météo n'avait pas prévu un temps aussi froid pour la semaine. A se demander à quoi leur servait tout leur matos pour soi-disant étudier le mouvement des nuages et ainsi deviner la météo. Alors que son esprit s'évadait dans la galaxie, et aux merveilles qu'elle devait contenir, la porte de son ami s'ouvrit enfin. Rien que d’apercevoir les joues bien rebondies à cause de son sourire de son ami suffit à faire sourire Chin Hwa, dont le moral était déjà remonté à bloc rien que par ça. « Salut Jung'. » Il manqua de demander un miroir au medium pour vérifier son visage, lorsque ce dernier l'examina très attentivement, peut-être trop même. Est-ce qu'il avait une tache quelque part? Punaise, il devait vraiment ressembler à quelqu'un de malade et de fatigué, si Dae Jung s'inquiétait de la sorte.  « Hm, je t'expliquerais, c'est un peu compliqué. Je peux entrer ? » s'enquit-il d'une petite voix, tout en jetant un coup d’œil curieux par-dessus l'épaule de Dae Jung. Qui sait si Chul Hei était là aujourd'hui. Depuis leur dispute lors de leurs première rencontre à propos de Dae Jung, les deux garçons avaient du mal à se retrouver en présence du medium. Tout du moins, pas sans faire des crises de jalousie inutiles. Il s'arrêta pour enlever ses chaussures, avant de se laisser guider jusqu'au salon. Directement, sans même demander la permission, le blond se laissa tomber sur le canapé, le visage collé contre la matière douce de ce dernier. Il aurait parfaitement bien pu dormir là, si Dae Jung ne l'en empêcha pas en reprenant la parole. Chin Hwa tourna la tête de façon à ce qu'il puisse voir le visage de son ami, et inversement. « Ouais, je suis malade. Malade de cette ville. » marmonna-t-il d'un air contrarié. Il lui faudrait un bon lavage de cerveau de 24 h au moins pour réussir à oublier les potins incroyables de cette ville. Avec un gémissement plaintif, il fourra le nez dans le col de son manteau beige en agitant ses jambes comme un enfant qui ferait un caprice. « J'en ai marre, je veux rentrer chez moi, j'ai le mal du pays. » Et ce n'était pas faux. La patrie natale de Chin Hwa lui manquait énormément, sa petite bourgade ou il avait grandi. Seulement, rentrer chez lui était une illusion aussi douce qu'amère : depuis l'arrêt de ses études, ses parents avaient refusés de le contacter, ou de le laisser revenir à la maison. C'était presque eux qui l'avaient forcés à partir de sa ville natale, pour dire.  
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur


A voir son ami arriver à l'improviste et avec un tel air fatigué et malade, pour sûr que Dae Jung s'était fait du soucis. Il avait l'habitude de voir Chin Hwa en forme, à sourire avec enthousiasme. Là, il avait vraiment eu peur de ne pas le voir ce sourire. Il se demandait bien ce qu'avait le blond. Etait-il malade ? malheureux ? Trop d'interrogations déferlaient dans sa tête. Mais même lorsqu'il lui demanda directement ce qu'il avait, son ami avait écarté celle-ci en disant que c'était compliqué.

- Mais bien sûr que tu peux entrer. Et mets toi vraiment à ton aise ! avait-il répondu à sa demande, en le laissant passer. Et puis il le laissa se mettre où il voulait, comme il le voulait. Dae Jung était tout seul chez lui et fut peu surpris de voir Chin Hwa s'étaler sur le canapé. A le voir ainsi, cela l'inquiéta davantage. Sérieusement... Qu'avait-il donc ? Il s'avança donc dans le salon et s'assis sur le bord du canapé, se tenant donc prêt à écouter tout ce que son ami allait lui dire. Il avait l'air vraiment mal...

Il haussa cependant un sourcil. Malade de cette ville ? Tout fut précisé lorsque Chin Hwa ajouta qu'il avait le mal du pays. A le voir aussi se comporter tel qu'il le faisait, Dae Jung ne put s'empêcher de pousser un léger soupir d'inquiétude. Déjà la première chose qu'il fit fut de retirer le manteau de son ami. Tout en essayant de comprendre le fond de son mal, et peut être donc trouver assez vite une solution pour ramener le Chin Hwa joyeux qu'il avait l'habitude de fréquenter.

- Oh... Si ton chez toi te manques autant, pourquoi ne prendrais-tu pas quelques jours de congés pour y retourner ? Peut-être... Qu'en dépit de tout ce qui s'est passé avec tes parents jusque là, ils accepteraient que tu ailles te ressourcer là-bas ? Chin Hwa ne lui en avait pas parlé dans les détails, mais il savait que s'il n'était pas rentré chez lui depuis si longtemps c'était pour des histoires avec ses parents. Mais quand on a le mal du pays à ce point là, il lui semblait tout de même normal de pouvoir retrouver un moment ses racines et refaire le plein d'oxygène. Ceci dit, il n'était pas du tout sûr de lui. Aussi il ajouta : En attendant, tu peux rester ici autant que tu veux, si tu le souhaites. Bon, bien sûr y'aura Ki Young, mon colocataire, mais ça te changerai pas mal les idées non ? Et puis... mets toi en arrêt pour quelques jours ?

Il se leva pour aller ranger le manteau de son ami, et puis il revint reprendre sa place.

- Tu vois boire quelque chose ? Un thé ? Un Chocolat ? Une boisson chaude pourrait bien aussi lui faire du bien... Et dis moi. Tu voudrais faire quoi ? On peut faire un peu de jeux vidéos pour te changer les idées si tu veux ?  

Il ferait même n'importe quoi pour que son ami retrouve un semblant de "happiness". Il lui ébouriffa un peu les cheveux :
- Roh allez quoi... Il est où le Chin Hwa que je connais d'habitude ? En tout cas, s'il a besoin de parler de quelques soucis que ce soit, il peut ! Je suis là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Chin Hwa savait qu'il inquiétait son ami, et il ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable à cause de cela. Normalement, il avait toujours un sourire collé au visage, ou alors un masque de marbre qui ne l'empêchait pas de paraître normal. Mais aujourd'hui, il avait décidément une tête de chien battu, qui laissait comprendre même au premier venu que quelque chose n'allait pas. Mais il ne pouvait rien faire contre le blues qui s'était emparé de lui ce matin-même. Il aurait pu essayer de retrouver coûte que coûte Min Hun, pour essayer de comprendre ce qui se tramait dans sa vie pour qu'il soit obligé de l'éviter aussi souvent que ça, mais il n'en avait pas le courage. Et puis, comment le retrouver lorsque le medium avait littéralement disparu sans laisser de traces. Tandis qu'il retournait grogner contre l'accoudoir du canapé, Dae Jung en bon ami lui retirait son manteau. Le blond le laissa faire, plus mou que jamais. Lorsque ce dernier lui proposa de rentrer chez lui, un rire amer passa la barrière de ses lèvres. « Bonne idée tiens, histoire de faire face à la honte de mes parents et me rendre compte que j'ai peut-être raté ma vie et perdu ce que j'avais de plus précieux. » déclara-t-il sarcastiquement, le ton sec.

Puis, il se rendit compte de la façon dont il venait de s'adresser à son meilleur ami, son frère pas vraiment frère, et se releva pour s'asseoir sur le canapé, en se grattant le bout du nez, comme il faisait toujours lorsqu'il était gêné. « Excuse-moi, j'aurais pas du te parler comme ça. Seulement, rentrer chez moi, c'est...trop me demander. » La fin de sa phrase fut avalé par sa bouche, qu'il referma rapidement. Parler de sa famille était incroyablement douloureux, encore plus qu'évoquer l'absence de Min Hun. Il aimait toujours ses parents, bien qu'ils l'ait littéralement renié. Il avait bien essayé de les appeler, autrefois, mais le numéro de la maison n'était plus disponible, allez savoir pourquoi. Alors il avait fini par abandonner l'idée de retrouver ses parents, en fin de compte. Il voulut sourire lorsque Dae Jung lui proposa de rester chez lui, mais rien ne vint sur ses lèvres. « C'est gentil, mais je ne préfère pas déranger, tu sais » ajouta-t-il en secouant négativement la tête, en faisant une allusion au colocataire qu'avait mentionné le medium. Il se sentirait vraiment mal-à-l'aise en compagnie de quelqu'un qu'il ne connaissait pas, et imaginez si ils ne s'appréciaient pas, ce serait la cerise sur le gâteau.

Chin Hwa laissa son ami ranger son manteau, fermant ses yeux pour quelques secondes, pour reposer toutes les pensées qui agitaient son esprit en ce moment-même. Il croyait avoir une vie des plus tranquilles, comparé à celle de Dae Jung, par exemple. Mais que l'on soit normal ou spécial, la vie était tout aussi tumultueuse les uns pour les autres. « Je peux pas me mettre en arrêt, Jung, le capitaine va me tuer et ils ont besoin de moi et j'ai besoin de ces sous pour payer mon loyer et puis les clients seront trop nombreux pour les autres et puis...et puis... » A la recherche d'excuses plus minables les unes que les autres, il se perdait dans un charabia incompréhensible. Cependant, en entendant le mot chocolat chaud, ses yeux se rouvrirent aussitôt, et une moue enfantine se dessina sur son visage. « Un chocolat chaud, un chocolat chaud s'il te plait je meurs d'envie de boire un chocolat chaud. » supplia-t-il en tirant sur le t-shirt de son ami. « D'accord pour les jeux vidéos, mais après, on regarde un film et on commande une pizza. » dit-il d'un ton catégorique, comme si Dae Jung n'avait pas le choix. Il ne l'avouerait jamais ouvertement, mais câliner son meilleur ami en regardant un film le démangeait maintenant. Dae Jung passa ses doigts dans ses cheveux en les ébouriffant un peu, comme il ferait à un enfant, et finalement, enfin, un faible sourire fit son apparition au coin des lèvres du blond. Il avait eu incroyablement raison de venir ici : Dae Jung était un miracle à lui tout seul. « On parlera alors. Mais d'abord le chocolat chaud » lui rappela-t-il, les yeux rieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur


Au ton sarcastique de son ami, Dae Jung comprit qu'il avait fait la bêtise de proposer la solution d'aller retourner voir sa famille... Il ne savait pas tellement quoi lui proposer d'autres pour le moment. Alors il se contenta de lui remonter le moral comme il le pouvait.
" Je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé entre vous, mais quoi qu'ils disent, ne penses-tu pas que de toute façon, vu que tu es leur fils, ils finiront par être fier de toi ? Allez ! Chasses toutes ces vilaines pensées va ! Je suis sûr que tout va finir par te sourire " avait-il finit par lui dire, tentant de se faire rassurant, positif et lui apporter un peu de réconfort. Il ne forcera jamais Chin Hwa à parler de ses soucis de famille, parce qu'il savait déjà que c'était compliqué et pas drôle pour son ami. Mais, de nature optimiste, il se disait que ça ne restera jamais comme ça pour toujours. Alors il avait simplement tenté de faire naître ce genre de pensées chez Chin Hwa.

Il sourit quand son ami s'excusa de lui avoir parlé de manière aussi sarcastique. Il ne lui en voulait pas le moins du monde. ll n'avait pas le moral, la réaction avait été instinctive. " Ce n'est rien. J'ai été maladroit aussi. " Voir Chin Hwa dans cet état le rendait assez triste. Il avait tellement l'habitude de le voir souriant, de faire les 400 coups avec lui, que ça le chamboulait un peu de le voir ainsi. Quand il lui dit qu'il ne voulait pas déranger : " Tu ne me dérangeras pas du tout à rester ici Chin Hwa ! Au contraire ! Ça me fera plaisir ! " Il trouva aussi son ami déraisonnable, lorsqu'il lui déclara qu'il ne pouvait pas se mettre en arrêt : " Et puis... Et puis quoi ? Tu vas pas non plus t'enfermer dans le travail comme ça alors que tu n'es pas en forme ? Je suis sûr que le capitaine ne te tuera pas à ne pas venir ! Tu es toujours au taquet pour le service au café, alors il peut bien faire une exception cette fois. Quitte à ce qu'il te demande à travailler plus la prochaine fois. Et si t'as trop peur de lui parler, je peux le faire ! Et crois-moi il comprendra ! "

Dae Jung le trouvait comme un petit gamin de 8 ans. Mignon mais en même temps, ça l'inquiétait un peu de le voir ainsi. Il sourit cependant quand son ami accepta la boisson chaude. Il se leva et alla vers la cuisine " Va pour le chocolat chaud alors ! Tu vas voir, il va être bon car plein d'amour ! Tu auras intérêt à le savourer ! " Il rit un peu et s'activa à préparer son chocolat. Il apporta la boisson et écarquilla les yeux devant la proposition de Chin Hwa. Avant de rire un peu. Il se dit qu'il était en train de reprendre doucement du poil de la bête : " Comme tu le souhaites ! Profite d'abord de ton choco. Et je m'occuperai de commander les pizzas après ! Tu voudras voir comme film ? Un Jeu vidéo que tu préfères ? Tu connais à peu près toute ma collection alors bon... Et puis c'est ta soirée ce soir alors c'est toi qui choisis ! " Il sourit et revoir son ami sourire lui fit encore plus plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
En entendant son ami lui parler de façon aussi optimiste, Chin Hwa se surprit à se demander si un jour cela arriverait, si un jour, lui et sa famille se retrouveront tous autour d'une dinde pour Noël, à parler de tout et de rien, comme autrefois. Parce que sincèrement, ses parents lui manquaient. Il manquait les câlins de sa mère, le sourire fier de son père. Tout avait tellement changé depuis. Est-ce qu'il y avait seulement eu des moments heureux autrefois ? Maintenant qu'il y pensait, tout allait mal depuis le début, depuis sa naissance presque. Ses parents ne s'entendaient jamais sur quoi que ce soit, et même un pauvre malentendu de rien du tout menait à une violente dispute, à des portes claquées et des cris. Il avait essayé, au début, de s'interposer dans leurs disputes, d'essayer de les calmer. Mais généralement, dans ces cas-là, ses parents rejetaient la faute sur lui, et il finissait dans sa chambre, à serrer ses peluches contre lui, sans pleurer. Combien de temps cela faisait-il depuis la dernière fois que des larmes avaient mouillés ses joues? Dieu seul le sait. Mais Dae Jung était joyeux, et Chin Hwa se voyait mal faire disparaître cette joie et ce sourire de son visage, ce pourquoi il acquiesça faiblement. « Tu as raison. Un jour ou l'autre, ça ira mieux. » Il n'était pas convaincu par ce qu'il disait, mais il essayait de faire de son mieux, vraiment.

A se faire gentiment réprimander de la sorte par son ami, qui s'inquiétait de sa santé, Chin Hwa se sentait plus que coupable. Pourquoi était-il là, à inquiéter le médium, alors qu'il aurait pu retourner dans son appartement et ronger son frein pendant toute la journée, avant de retourner au travail le lendemain ? Il n'avait pas l'habitude de se poser sur l'épaule de quelqu'un de la sorte, pour laisser ses tourments s’effacer quelques instants. Normalement, c'était le contraire qui se passait. Et pour la première fois que Chin Hwa se laissait aller de la sorte, il ne se sentait pas mieux, au contraire : il avait l'impression d'être plus inutile que jamais. « Alors si ça ne dérange pas, je veux bien rester. » dit-il d'une voix basse, les yeux rivés au sol. S'il regardait Dae Jung, il allait encore avoir envie de repartir. Il savait que c'était une bonne chose qu'il se repose sur quelqu'un, de temps à autre. Mais tout son esprit était contre cette idée de se relayer sur quelqu'un. « Ne t'en fais pas pour le Capitaine, j'irais lui parler moi-même, tu sais qu'on s'entend bien. Mais, sincèrement, je pense qu'après avoir passé du temps ici, j'irais bien mieux. » Pour souligner ses mots, il sourit à nouveau, chassant les mèches blondes qui obscurcissaient son champ de vision. Il ne savait pas comment remercier Dae Jung pour être là dans les moments ou il en avait besoin, sincèrement. Sans lui, il serait surement encore seul dans cette ville.

Chin Hwa laissa sa tête tomber contre le canapé comme son ami partait à la cuisine pour préparer son chocolat chaud, et son rire rejoignit rapidement le sien. Tant d'amour qu'il recevait, alors qu'il ne pensait même pas le mériter. C'est vrai, après tout, à part causer des soucis à son ami, il ne faisait rien d'autre. Mais c'était peut-être comme ça que ça marchait aussi, l'amitié. Dieu, il avait encore tant de mal à comprendre. Il se frotta les sourcils un bref instant, avant que Dae Jung ne revienne, et ne lui mette une tasse entre les mains. L'odeur du breuvage remit aussitôt du baume au coeur à Chin Hwa, qui sirota le chocolat. Lorsqu'il releva la tête, il en avait autour des lèvres. « C'est suuuper bon !  » s'écria-t-il en riant, avant de replonger dans sa tasse pour boire. La seule chose qui pouvait vraiment le remettre d'aplomb était un bon chocolat chaud. Lorsque Dae Jung lui demanda ce qu'il préférait, film ou jeu vidéo, sa bouche s'ouvrit avant même qu'il n'ai pris sa décision. « The Walking Dead. » murmura-t-il entre ses dents, avant de se rendre compte de ce qu'il avait dit. Lui qui détestait les zombies, il voulait jouer à un jeu vidéo avec des zombies dedans ? Peut-être avait-il besoin de tuer quelques-uns de ces zombies pour aller mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Park Dae Jung
Little Crazy Potatoe Admin

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur


Dae Jung avait toujours été de nature optimiste, alors cela le rendait assez mal de voir Chin Hwa avoir si peu d’espoir en sa famille. La famille était quelque chose de tellement essentiel dans une vie, du moins de son point de vue, qu’imaginer qu’elle pouvait ainsi être source de tristesse était assez difficile pour lui. Il se disait donc que lorsque Chin Hwa aura prouvé à ses parents qu’il vit très bien ainsi maintenant sans pour autant faire de grandes études, qu’il peut réussir dans sa vie même en étant serveur dans un café réputé, tout irait pour le mieux. Mais peut-être était-ce de la pure naïveté ! Il sourit cependant à son ami lorsque celui-ci lui accorda tout de même le bénéfice du doute.

Dae Jung n’était certes pas à son aise face à son ami qui avait bien mauvaise mine, mais il était tout de même content de le voir aller un peu mieux au fur et à mesure qu’il lui apportait de l’affection et de l’attention. Chin Hwa n’avait donc pas  à se sentir coupable ou s’imaginer qu’il dérangerait s’il restait chez lui, au contraire ! Le médium était même persuadé que si Ki Young rentrait ce soir, il serait tout aussi ravi de faire sa connaissance et la soirée pourrait être très agréable ! Plus on est de fou plus on rit ! Il ébouriffa de nouveau Chin Hwa qui céda à sa proposition de rester ici. Il était chou aussi à se montrer ainsi timide et embarrassé. S’il s’écoutait, Dae Jung lui aurait sans doute déjà fait un gros câlin. " Je suis aussi d’avis que c’est plus à toi d’aller parler au capitaine. Et si je suis le meilleur remède à tes maux et que demain tu vas mieux, alors… J’en serais vraiment très heureux !   "

Sur la demande de son ami, il était aussi parti préparer un bon chocolat chaud. Il revint avec et espéra que la boisson chaude soit à son goût. Petit à petit, il avait l’impression de retrouver le Chin Hwa qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il rit même en le voyant avec sa moustache de chocolat. " Pfff… t’en as autour de la bouche… haha ! On dirait un gamin ~ " il le taquinait pour le coup, mais c’est vrai qu’il trouva ça mignon encore une fois ! Il partit lui chercher un sopalin afin qu’il puisse s’essuyer la bouche. Chin Hwa semblait renaître et cela faisait vraiment plaisir à voir. Aussi Dae Jung ria de nouveau quand il proposa le jeu The Walking Dead. " « Ho ho ! Serais-tu d’humeur à foutre des râclées à des Zombies et à sentir le suspens et tout le reste à présent ? En tout cas, je préfère ce Chin Hwa que celui de tout à l’heure ! "

Il se leva du canapé et installa le jeu et la console. Il aurait bien aimé aussi parler de Min Hun. Mais il n’osa pas aborder le sujet. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas vu Minnie et il se demandait bien ce qu’il se passait entre eux en ce moment. Cependant, l’ambiance devenait enfin joyeuse, alors il ne voulait pas aborder un sujet qui pouvait aussi être un sujet qui fâche ou qui blesse le serveur. Une fois tout installé, il s’installa à côté de son ami et lui donna une manette.  " Je te laisse prendre les devants hein ! Comme d’hab ! " Il faut dire que Dae Jung aimait bien le surnaturel et tout le reste, mais il n’empêche qu’il reste un sacré froussard devant ce jeu-là !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

We'll never fake smiles « ft. Park Dae Jung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (ALESYA) — fake smiles, sad eyes, scratched wrists, scractched thighs
» Scarecrow of Wood - Anna-Sofia Canizaro - [ DEAD EYES, FAKE SMILES. ]
» COULEUR CERISE ❥ i don't even know why i do it?
» HAE-LIN CÔME PARK ► Jung Min Hee
» Fake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers :: RPs Finis / Abandonnés-