AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sugar or milk « feat Lim Chul Hei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Sugar or Milk ? ✩
Chul Hei & Chin Hwa
Chin Hwa commençait légèrement à tourner de l’œil, au point ou il du s'arrêter pour se tenir un instant à l'une des tables du café. Aujourd'hui, les clients entraient et sortaient du café comme dans une fourmilière, et les serveurs ne cessaient de déambuler entre les tables pour distribuer les commandes. Prêt à repartir, il déposa deux verres de sirop à la fraise sur l'une des tables, avant de retourner au bar, pour nettoyer ce dernier. Le café marchait du tonnerre, c'était le cas de le dire ; Chin Hwa n'avait jamais vu un établissement marcher aussi bien que celui-là. Lorsqu'il avait fait sa demande d'emploi ici, il y a deux ans, il n'y croyait pas. Cet établissement n'était pas luxueux pour un sou, et même le patron avait l'air louche, avec sa moustache tournée aux pointes. Mais en deux ans, le café s'était amélioré : le patron avait fait rénover l'établissement, et il avait même arrêté de toucher sa moustache. Aujourd'hui, le café était populaire dans tous les quartiers, et la moustache du patron était lisse. Que demande le peuple. Il jeta l'éponge dans l'évier, en faisant signe à un de ses collègues pour lui faire comprendre qu'il repartait pour le service. Il aurait aimé voir Min Hun aujourd'hui. Un sourire idiot étira ses lèvres rien qu'en pensant au garçon. Min Hun avait véritablement changé sa vie, et il continuait de le faire, d'ailleurs. Souvent, lorsque le service se finissait tard, Min Hun passait le voir pour lui remonter le moral, et prendre un petit quelque chose pour compenser la journée. Chin Hwa lui offrait toujours sa boisson favorite gratuite, à ses propres frais. Que n'aurait-il pas fait pour Min Hun. Il lui suffisait de le voir, de lui parler, de le toucher, et son stock d'énergie était boosté à nouveau. Perdu dans ses pensées, le jeune garçon trébucha sur ses propres pieds, et manqua de s'étaler avec ses commandes dans les mains. Heureusement, il se reprit juste à temps, et déposa les plats sur les tables rapidement, avant d'une fois de plus, battre en retraite vers le bar. Alors qu'il y préparait des jus de fruits, un trio de commères plutôt âgées attirèrent son attention. Il tendit l'oreille, et se fâcha aussitôt en comprenant qu'elles parlaient des soi-disants zombies qui traînaient dans la ville. Ce qui l'irrita encore plus fut de voir la tête désabusée de la jeune femme à coté d'elles, qui semblait soudainement effrayée par les potins de ces dames. Ce pourquoi il se permit de poser un verre sans aucune tendresse devant elles pour les faire taire. Et comme il savait que son regard d'aigle ne réglait jamais ce genre de soucis avec ce genre de personnes, il ouvrit la bouche pour leur dire "poliment" d'arrêter avec leurs sottises. « Mesdames, le service d'aujourd'hui est cent fois plus terrifiant qu'une horde de zombies, croyez-moi. Si vous pourriez laissez place à ceux qui n'ont pas encore passés commande, ce serait bien sympathique de votre part. » déclara-t-il avec un sourire affreusement mielleux et faux, dans la voix la plus douce possible. Là. Ou comment dire à des vieilles de foutre le camp parce qu'elles gênent tout le monde. Bon sang de bonsoir, ils n'ont plus de manière chez nous, ces gens-là, songea-t-il brièvement, avant de passer au prochain client. « Vous désirez, Monsieur? »
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
    Je bouillais intérieurement, voilà déjà plusieurs jours que je les aient vu ! Je n'arrivais pas à y croire. Pourquoi mon Dae Jung pourrait me tromper ? Je ne le voyais pas agir de la sorte, ce n'était pas son genre. Mais je n'avais pas rêvé non plus. Me mordant la lèvre inférieure, je n'arrêtais pas de tirer sur mes cheveux nerveusement. Non, non ! Il m'aimait, il ne pouvait pas s'intéresser à lui ! En plus, il n'avait rien de charmant ! Il était trop … Trop quoi ! On avait l'impression qu'il n'avait pas joues. J'étais de mauvaise foi ? Oui, bon d'accord ! Sûrement. Mais il s'approchait de mon petit ami et cela ne me plaisais pas du tout ! Assis sur un banc devant le café où il travaillait je me préparais mentalement à aller lui régler son compte ! Le tout était de savoir comment agir et surtout comment aborder le sujet sans m'afficher devant les autres clients. Les bras croisés sur mon torse, j'étais agacé. Mais regardait le sourire ! C'était même pas un sourire sincère ! Il était vraiment énervant à observer. Ouvrant mon téléphone je regardais mon fond d'écran, c'était Dae Jung bien sûr. Je me mordais la lèvre inférieure un peu triste. Je ne voulais pas y aller … Si jamais, il me disait qu'il sortait avec lui ou qu'ils faisaient des galipettes ensembles. Je le vivrais très mal. Soupirant longuement je caressais la photo de mon petit ami avec mon pouce avant de relever les yeux. Non … Dae Jung ne pouvait pas me tromper. C'était forcément lui qui avait de mauvaise attention vis-à-vis de mon petit ami. Il meritait un bon recadrage, pour lui faire comprendre qu'il pouvait continuer son chemin. Non mais oh ! On ne drague pas les petits amis des autres, c'est quoi ces gens mal apprit ? Me mordant la lèvre inférieure je me levais enfin du banc.

    Rentrant dans le café je me mettais dans la file d'attente sagement. J'attendais impatiemment mon tour pour pouvoir lui mettre la honte de sa vie. J'avais ma fierté et surtout mes sentiments. Non, je ne pouvais pas prendre le risque de perdre mon Dae Jung. Fixant la file qui ne semblait pas se diminuer, je gonflais les joues. J'étais de plus en plus nerveux, c'était bien pire que si je passais un examen ! En arrivant devant lui, je fus obligé de constater, qu'il n'était pas si moche que cela cet idiot. Il était donc un sérieux concurrent ! En l'entendant s'adresser à moi, je restais assez calme, prenant une bonne inspiration, je reprenais mon assurance. Pas question de lui paraître fragile. J'allais lui montrer qui j'étais moi. «  Je voudrais mon petit ami … Vous savez, celui que draguez ouvertement devant tout le monde à chaque fois qu'il vient ici !  » Mon regard si agréable et doux habituellement était devenu froid et presque rabaissant. Je n'avais pas grande estime pour lui et j'avoue que je l'aurais bien dévoré sans aucun scrupule si cela ne m'aurait pas attiré autant d'ennui par la suite. En tout cas, les clients derrière moi semblaient perdu et choqués. Ils devaient se demander si j'avais bien dit « Petit ami » et non « Petite amie », mais aussi si cela était vrai. Tu vas avoir une sale réputation bon pote ! Eh ouais, il ne faut pas se frotter à moi. Affichant un sourire en coin, j'étais presque fier de mon coups. Par contre, pas question de faire marche arrière à présent, il fallait assumer !

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Sugar or Milk ? ✩
Chul Hei & Chin Hwa
Le coréen sut en apercevant le regard froid et presque menaçant de l'homme face à lui qu'il n'était pas là pour commander, mais pour créer des embrouilles au café. Déjà, le regard du garçon se portait sur l'arrière du bar. Il cherchait ses collègues des yeux, en espérant que ces derniers n'étaient pas loins, et qu'ils allaient venir lui donner un coup de main. Sans paraître froussard ou quoi que ce soit de ce registre, Chin Hwa ne s'était jamais battu de toute sa vie. Sa mère avait bien essayé de l'inscrire à des cours de judo, quand il était plus jeune et qu'il était sujet à de la boulimie chronique, mais à chaque fois, il trouvait le moyen de s'enfuir du cours pour aller dévorer des sucreries à l'épicerie du coin. Donc, il ne savait pas utiliser ses jolies petites mains, si ce n'est pour manipuler une machine à café. Parmi ses collègues, il y avait une jeune femme qui faisait de la boxe depuis son plus jeune âge, et c'est toujours avec un plaisir non-dissimulé qu'elle refoulait les badauds du 7th Heaven. Seulement, les autres employés du café étaient impossible à trouver. Les seuls qu'il voyait était déjà bien assez occupés comme ça avec leur service. Okay, respire, souris, tout se passera bien, se murmura-t-il à lui-même, tout en affrontant le regard du garçon en question, qui prenait la parole d'un air tellement convaincu que Chin Hwa eut l'impression qu'il allait lui cracher au visage. Les mots qui sortirent de sa bouche le figèrent sur place, et perplexe, il fronça les sourcils. « E-Excusez-moi ? » s'exclama-t-il d'un ton plus bas et calme que l'autre garçon. Les autres clients derrière le garçon s'impatientaient, et en plus de ça, certains semblaient très concernés par le drame qui se déroulait juste devant eux. Chin Hwa n’imaginait même pas à quel point les rumeurs allaient courir sur le café et sur sa propre personne, tout cela grâce à ce fou furieux sorti de nul part. Il réfléchissait encore de quoi il l'accusait de la sorte, lorsqu'une main se posa sur son épaule. Chin Hwa se sentit soudainement ridiculement petit à coté du capitaine, qui venait de faire son apparition avec un air concerné au visage. Il prit aussitôt les devants, ne laissant même pas le temps au patron du café de demander ce qu'il se passait. « Ne vous en faites pas, capitaine, je vais régler ça en dehors du café. » Avec un sourire faible et pas du tout convaincant adressé au capitaine, il ôta son tablier blanc, et contourna le bar tout en faisant signe au garçon de le suivre. Il était aisé de deviner à la démarche rapide de Chin Hwa qu'il était en colère, et c'était un miracle : peu de personnes en ce monde arrivait à lui faire perdre son sang-froid. Une fois à l'extérieur du café, en proie au souffle mordant qui sévissait sur la ville, il se retourna pour faire face à l'inconnu, et enfin éclater.   « Bon sang, mais c'est quoi ton problème à toi, hein ? Je te signale que je suis célibataire, crétin ! » cria-t-il de toute ses forces, les joues rouges de colère. Il avait été littéralement humilié au café, devant les clients et les employés. Et tout ça à cause d'un foutu gosse qui ne savait pas tenir sa langue. A moins que...soudain, cela heurta l'esprit de Chin Hwa, dont la colère retomba aussitôt. Est-ce que, par tout hasard, en parlant de son petit ami, il parlerait de Min Hun? Non non non, c'était impossible.  
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
    J’allais lui faire mordre la poussière, le faire saigner, le transformer en zombie et le refaire saigner pour le faire souffrir à jamais ! C’était un peu extrême … Bon, j’allais juste me contenter de le tuer, sil ose draguer mon petit ami. Vu que si je le transforme en zombie, il sera toujours présent et il pourra toujours draguer Dae Jung. Ce n’était donc pas la bonne solution. Ah ! Ca non ! Faisant une petite moue, je n’avais pas prévu mon plan à fond, peut-être que j’aurais du rester assis plus longtemps sur mon banc à méditer avant d’y aller. Mais bon, cela avait fait presque une heure que je méditais sur quoi lui dire. En tout cas, je pouvais être fier de moi, il avait l’air choqué. Eh ouais, mec, je sais tout ! Je sais que tu veux me voler la seule chose bien qu’il me soit arrivé depuis que je suis un zombie. Le regardant toujours avec un air de victoire, je n’avais cependant prévu le patron. Oh … Il faisait un peu peur lui … Enfin niveau carrure il était nettement plus imposant que son jeune Don Juan. Je lui aurais bien répondu pour dire à nouveau que son employé draguait les petits amis des autres, mais le serveur semblait savoir que cela allait ruiner sa carrière. Ah ah ! On a des reproches à se faire petit blond ? Souriant en coin, j’avoue que je fanfaronnais un peu. Le regardant faire le tour, je l’attendais presque sagement pour le suivre dehors. J’avais hâte d’entendre ses explications, nous allons bien rire !

    Ne disant rien, je l’écoutais se défendre avec bien du mal. C’était quoi cet argument d’être célibataire ? Il pouvait draguer tout en étant seul. Je ne lui reproche pas d’être en couple, mais de vouloir briser le couple des autres. « Et toi, il te manque une case ! Je ne te reproche pas d’être en couple, mais de vouloir briser le couple des autres ! » Je crois que j’avais bien envie de le frapper pour me venger. Il se fichait de moi en plus, il jouait les innocents. Mais j’avais bien vu son regard sur mon Dae Jung. C’était presque … Presque obscène. Sifflant entre mes dents, je finis par le pousser légèrement au niveau des épaules. « Ne me prend pas pour un con ! Je t’ai vu draguer Dae Jung la dernière fois ! Tu devrais savoir qu’il est en couple et très heureux ! » Enfin, je crois … A vrai dire, même si nous avions eu quelque petits soucis de couple, ils sont passés. Je suis sûr que là, il allait être tellement choqué que je sache tout, qu’il allait se mettre à genoux à mes pieds pour le supplier de ne pas le tuer. Allez, allez, à genoux petit ! Tu devrais avoir honte de toi. Tu as voulu briser un couple si parfait et merveilleux que celui que je forme avec mon petit ami. C’était le moment ou jamais de l’achever, j’avais juste à attendre sa réaction et je serais le plus doué et le plus fort dans cette histoire. Ensuite, je n’aurais plus qu’à aller m’en vanter devant Dae Jung. Il me trouvera encore plus cool et sexy qu’il va me sauter dessus ! J’aime bien cette fin dis donc. C’était tellement fantastique vu ainsi.


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Sugar or Milk ? ✩
Chul Hei & Chin Hwa
Le jeune coréen était tellement énervé qu'il n'avait même pas réfléchi à deux fois à ce qu'il allait dire. Il venait de dire quelque chose de bien bête, et il s'en rendait compte seulement maintenant. Ce garçon avait décidément le don de le sortir de ses gonds, songea-t-il comme ses mains se pliaient en poings, prêts à se jeter sur le visage de l'inconnu s'il cherchait à aller plus loin. Comme il l'avait déjà dit, Chin Hwa ne savait pas se battre. Mais balancer son poing dans le visage de quelqu'un ne devait pas être aussi compliqué qu'on ne le laissait croire. Plus il se laissait aller à penser à Min Hun, et plus il se demandait si ce garçon n'était pas là, par hasard, pour lui demander de garder ses distances avec le médium. Chin Hwa ne pensait pas qu'il pourrait supporter le choc d'une telle nouvelle. Min Hun était son meilleur ami, et qu'il ait un petit ami revenait à dire qu'il passerait moins de temps avec lui. Et ça, Chin Hwa le refusait catégoriquement. Min Hun devait passer du temps, c'était carrément vital à ses yeux. Il jeta un coup d'oeil derrière lui, au 7th Heaven, ou le capitaine le surveillait. Il allait tuer ce type, pour l'avoir fait passer aussi ridicule devant son patron. Alors qu'il allait répondre aux accusations du garçon, qui commençait vraiment à lui faire perdre son sang-froid, le nom de Dae Jung explosa dans l'air, sortant de la bouche du garçon en faisant l'effet d'une bombe. Et pour accentuer ses paroles, il le poussa au niveau des épaules, pour le faire reculer. Chin Hwa, choqué comme jamais, fixait en silence l'inconnu, qui tremblait encore de rage. Il aurait pu le bousculer aussi un peu, pour lui rendre la monnaie de sa pièce, mais maintenant qu'il savait que le garçon cherchait Dae Jung, et pas Min Hun, il se sentait incroyablement calme. Sa réaction le prouva assez bien d'ailleurs : les mains sur les hanches, un soupir de soulagement passa la barrière de ses lèvres, avant qu'un sourire ne vienne éclairer son visage. Ouf, Min Hun n'a personne dans sa vie. Du moins, pas ce garçon aussi rustre que possessif. C'était tout ce que son esprit était capable d'enregistrer pour le moment, ressemblant à un disque rayé au bord de la rupture. « Ouah, tu n'aurais pas pu le dire plus tôt que ton petit ami, c'est Dae Jung?» s'écria-t-il toujours en souriant. L'autre garçon ne semblait pas s'être calmé, mais pour ce qui était de Chin Hwa, la moindre once de colère avait disparu de son corps. Bon sang, un gros malentendu pour trois fois rien. Le blond se retourna pour faire un rond de ses doigts, signalant ainsi au capitaine que tout allait bien, et que c'était une fausse alerte. Un sourire éclaira le visage du capitaine, qui lui fit également signe avant de disparaître. L'attention de Chin Hwa se reporta sur le petit ami de Dae Jung, qui ne devait surement pas comprendre ce qui se passait, avant de lui tendre la main. « Je crois que toi et moi, on est partis sur de mauvaises bases pour rien. Je me présente, Hee Chin Hwa. Actuellement amoureux d'un garçon loin d'être Dae Jung, qui est quelqu'un que je considère comme mon propre frère. » Il espérait simplement que son sourire chaleureux et son ton sincère allait suffire à convaincre ce garçon, qui semblait bien explosif. Ce qui d'ailleurs, le perturbait vis-à-vis de Dae Jung. Il n'aurait jamais imaginé que le souriant Dae Jung puisse être accompagné d'un tel mal-élevé. Enfin, ça, ce devait être son impression de leur combat tout juste avorté. Ce garçon ne devait pas être bien méchant, s'il était en couple avec Dae Jung. Il n'était pas surpris de l'apprendre, par la même occasion. Il s'était très, voire trop souvent, confié à Dae Jung à propos de Min Hun, et Dae Jung avait fini par lui révéler son homosexualité, un de ces soirs ou il était passé le voir. « On ferait mieux de retourner à l'intérieur, au chaud, pour parler tranquillement et poliment, si tu le veux bien. » proposa-t-il au garçon, tout en lui serrant brièvement la main. Soudain, il était bien soulagé de ne pas avoir eu à engager un quelconque combat avec lui. Surtout en constatant sa poigne rien qu'en tenant sa main dans la sienne. Après qu'ils soient rentrés dans le Café, Chin Hwa paya deux cafés, et les ramena à la table ou il avait forcé le petit ami de Dae Jung à s'asseoir. Souriant cette fois-ci pour de vrai, il déposa le café devant lui, en silence. Il n'y avait plus qu'à espérer que ce garçon soit un brin poli et civilisé. 
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
    Clignant longuement des yeux, j’avoue que j’avais du mal à comprendre comment il pouvait être aussi relaxe d’un seul coup. Eh oh ! Tu m’expliques ton délire là ? Pourquoi étais-tu si zen ? Gonflant légèrement les joues, mon nez se frisa légèrement sous l’agacement. C’était encore pire que l’entendre me mentir et me dire qu’il n’avait rien à voir avec mon petit ami. Il me mentait, il se jouait de moi là ? N’est-ce pas ? Je ne pouvais pas croire que ce type se moquait de moi aussi ouvertement. Je sentais même ma colère grimper d’un cran supérieur. Mais sa question me fit tiquer. Quoi ? Bon bien sûr que j’étais le petit ami de Dae Jung ! Il croyait quoi, que je venais le voir pour perdre mon temps en sa compagnie ? « Bien sûr que Dae Jung c’est mon petit ami !  » Sifflant entre mes dents, je le prenais de haut. C’était évident, il était idiot ou quoi ? Oui ! Cela était méchant de ma part de le faire passer pour un mec stupide, mais cela m’énervait. Il s’avait ses tords c’est bien ca ? Mais à le regarder faire, je commençais à douter un peu de moi. Je n’y comprenais plus rien, c’était un peu comme ci je vivais dans un monde parallèle, je me retrouvais sans le vouloir spectateur de ma vie. Il n’aura qu’à me signaler quand est-ce que je peux prendre la parole et essayer de comprendre quelque chose à la situation. Surtout qu’il ne s’en fasse pas, j’avais tout mon temps… Ou presque. Il rassurait son patron avant de me regarder à nouveau. J’étais perdu là. Je devais continuer de m’énerver ou pas ?

    Je crois que j’aurais préféré qu’il soit amoureux juste un peu de Dae Jung que là … Je pensais pour un idiot, un sombre idiot qui n’avait pas eu l’idée de mieux se renseigner avant. Il était possible de m’enfuir quelque part ? Il est vrai qu’il pouvait très bien me mentir, mais apparemment … Il était plus que sincère. Je crois que s’il aurait pu mon cœur se serait emballé et j’aurais sentit le rouge monter à mes joues. Bon sang ! Cela était horrible ! J’avais l’air tellement idiot. Je crois que j’allais me cacher derrière le banc là-bas et je reviendrai dans quelques années, ne vous en faites pas pour moi ! Je ne suis plus là. « Tu … N’aimes pas Dae Jung ? …  » Oh non. J’avais le don de me mettre dans des situations pas possible. Je sais que je pouvais faire confiance à Dae Jung, mais j’avais eu des doutes sur lui là ! Mais il avait l’air tellement sincère. Serrant doucement sa main, je finis par le suivre à l’intérieur tout en rentrant ma tête dans mes épaules. Je crois que les clients qui avaient entendu mon scandale se douter du quiproquo et me fixaient avec un regard amusé. Quoi ? Il ne c’était jamais trompé eux ? Prenant place à la table que Min Hun me désigna, je posais mes fesses sagement, fixant du regard la table avec honte. Oh ! Je devais avoir l’air fin avec mon manteau le nez caché dans son col et restant statique sans oser bouger. Dae Jung, allait m’en vouloir, s’il l’apprenait. Il allait sûrement penser que je n’avais pas confiance en lui alors que ce n’était pas le cas ! Regardant le café, je finis par lever les yeux vers Min Hun et je bredouillais caché dans mon col toujours de plates excuses. «  Je te pries de bien vouloir accepter mes excuses… Je t’ai mal jugé.  » Je me penchais doucement et légèrement en avant pour lui montrer combien j’en étais désolé. Malgré mon petit côté impulsif, j’étais aussi agressif et méchant qu’un agneau. Doucement je pris enfin la peine d’ouvrir au moins mon manteau. «  Je suis Chul Hei… Et je suis avec … Dae Jung.  » Je l’avais presque murmuré pour ne pas faire plus de vagues pour aujourd’hui. Regardant le café avec intérêt, je finis par en boire une gorgée lentement. « Merci … Je me suis énervé parce que … Vous aviez l’air si proche la dernière fois …  »

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Sugar or Milk ? ✩
Chul Hei & Chin Hwa
Aie aie aie. C'était bien la seule chose qu'était actuellement capable de penser Chin Hwa, comme il jetait des coups d'oeils curieux et amusés à son interlocuteur, qui semblait encore sous le choc. C'est sûr que lorsque quelqu'un que vous croyez être l'amant de votre petit ami vous offre un café et est gentil avec vous, ça sent l'arnaque. Quoi que n'importe quel amant agirait de la sorte, en fait. Le blond cligna des yeux plusieurs fois lorsque le garçon reprit la parole, se concentrant sur ce qu'il disait. Ses premières impressions tombaient bien rapidement à l'eau : ce garçon pouvait paraître rustre et agressif, mais une fois qu'on le connait, il est plutôt sympathique et respectueux. Et très poli, songea Chin Hwa en faisant un mouvement de la tête pour montrer qu'il acceptait ses excuses. Encore heureux, sinon Dae Jung aurait vraiment baissé dans son estime. « Ne t'en fais pas pour ça, ça peut arriver. Et puis, je pense que si la même chose venait à m'arriver, je me ferais aussi des idées.» expliqua-t-il au garçon en souriant gentiment. Bon, c'est sûr qu'il ne réagirait pas d'une manière aussi impulsive que lui, mais cela reviendrait au même. Il rongerait son frein pendant le restant de sa vie en s'imaginant que le garçon de ses rêves est déjà pris et qu'il a été tourné en bourrique depuis le début. Vivre comme ça lui paraissait incroyablement douloureux maintenant qu'il y réfléchissait. Le deuxième protagoniste de l'histoire n'était pas un inconnu au bataillon : des cheveux couleur de miel, des yeux plus doux que du velours et une voix plus cristalline que celle d'un ange. Okay, il idéalisait peut-être, voir un peu trop Min Hun. Mais c'était comme ça qu'il le voyait. Il ne voyait que lui dans sa vie, après tout. Il laissa le garçon ouvrir son manteau, commencer à se mettre à l'aise. Lorsqu'il se présenta, ce fut d'une voix tellement petite que le blond ne put retenir un rire léger de passer la barrière de ses lèvres. Tout s'éclairait en fait, qu'il soit le petit ami de Dae Jung était presque évident maintenant qu'il l'avait en face de lui. Son nom sonnait familièrement aux oreilles de Chin Hwa, et pour cause : Dae Jung lui en avait déjà parlé. Il ne parlait presque que de ça, quand il ne parlait pas de rencontres fantomatiques d'ailleurs. « Chul Hei, hein? Dae Jung m'avait déjà parlé de toi, mais comme je ne t'avais jamais rencontré auparavant, je ne t'ai pas reconnu. » Maintenant, c'était à lui de se sentir coupable, et d'être vexé vis-à-vis de son ami medium. Tout de même, il aurait du organiser une rencontre avec Chul Hei avant aujourd'hui, cela aurait pu éviter une sacrée catastrophe. Il retrouva rapidement le sourire lorsque Chul hei le remercia, avant de tiquer. Comment ça, la dernière fois?  « Alors comme ça, tu espionne Dae Jung? » plaisanta-t-il d'un air malicieux, ses yeux se transformant en demi-lunes comme ses joues remontaient à cause de son sourire, qui s'élargissait en imaginant la scène. La façon dont Dae Jung était pressé contre son épaule comme il essayait de lui montrer le fantôme des toilettes de son appartement sur son téléphone, la façon dont Chin Hwa était penché vers lui pour essayer de voir quelque chose à l'image obscure de chez obscure que son ami lui montrait. Il comprenait mieux pourquoi Chul Hei s'était énervé aussi rapidement : quelques-fois, les deux garçons étaient aussi proches que deux koalas en manque de câlins. Toujours aussi souriant, il poussa l'autre café dans la direction de Chul Hei, alors qu'il n'avait même pas terminé son premier gobelet. Bizarrement, maintenant qu'il le tenait dans une situation gênante, il avait envie de l’embarrasser un peu plus.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Lim Chul Hei

avatar

IDENTITY CARD
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/
    La situation n'était même plus gênante, elle était humiliante à la rigueur. Voilà que je passais pour un petit ami qui ne laissait même pas son copain respirer. Ou pire encore que je m'amusais à l'espionner sans arrêt. Gonflant les joues tout en terminant mon café, je ne savais plus où regarder. Il semblait avoir tellement de regards sur moi. Du moins, en réalité je ne pouvais que comptait Chin Hwa et la vieille femme assise plus loin... Mais c'était déjà deux personnes de trop. Rougissant un peu je finis par hausser lentement mes épaules et le regarder de nouveau, osant affronter son regard. J'avais plus envie de partir, même si … Boire un autre café gratuitement n'était pas une mauvaise chose. Certes, je n'étais pas très fan du goût, préférant largement les chocolat chaud, mais je n'allais pas dire non. «  Je ne l'espionne jamais et la dernière fois, je revenais de mes cours... Je n'aurais pas du regarder, mais … Je ne sais pas c'est comme ci on m'avait forcé à le faire.  » Oui bon, on m'avait pas non plus tourné la tête pour que je regarde la scène. J'avais été attiré simplement du regard. Me grattant doucement la joue, je venais par la suite joindre mes mains sur mes jambes tout en fixant mon café. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire. C'était comme ci, j'étais punis. Un pauvre petit enfant qui était pris la main dans le sac. Levant doucement les yeux vers lui, son sourire était plutôt communicatif. Rapidement un léger sourire prit vie sur mon visage. Je dois avouer que je me sentais comme en face du père de Dae Jung à qui je venais demander la main de son fils. S'il ne m'appréciait pas, il allait sûrement le dire à mon petit ami. J'allais alors marquer des points négatifs auprès de Dae Jung. Je ne voulais pas...

    Me mordant doucement la lèvre inférieure, je pris le temps de boire à nouveau une gorgée du café avant de le questionner à mon tour. « Tu connais Dae Jung depuis longtemps ? Je veux dire … Je ne connais pas beaucoup ses amis et je voudrais apprendre à mieux te connaître. Cela serait dans l'intérêt de Dae Jung si … On arrive à s'entendre un minimum non ?  » Dans l'intérêt de Dae Jung... A croire que j'étais en train de divorcer avec ce cher Chin Hwa et qu'il fallait trouver un moyen de faire en sorte que notre petit Dae Jung soit le plus heureux possible. De toute manière, si Dae Jung arrivait à s'entendre avec Chin Hwa c'est que forcément il n'était pas trop méchant non ? Enfin … Il avait des amis que je ne pouvais absolument pas voir en peinture. Mais ca ! C'était une autre histoire. Pour l'instant, Chin Hwa ne me semblait pas désagréable au contraire. En plus, il semblait bien appris et travailleur... Oh ! Maintenant j'avais l'impression d'être un père cherchais les qualités de son futur gendre. Me raclant doucement la gorge pour l'éclaircir je reprenais mes questions. « En tout cas, tu n'as jamais eu envie de coucher avec lui … N'est-ce pas ?  » oui, je n'avais jamais mâché mes mots et ce n'est pas aujourd'hui que j'allais commencer ! Autant être franc, je voulais réellement savoir ses attentions vis-à-vis de lui. Pas question de me faire avoir par ses jolies sourires et ses cafés alors qu'il compte coucher avec mon petit ami voire même au fond me le voler dans quelque temps. Je redeviens parano c'est vrai, mais j'avais déjà eu ce coup là quand j'étais encore vivant avec un ex petit ami. Alors là … Etant mort et lui vivant. Il serait logique qu'au final Dae Jung choississe la personne vivante pour faire sa vie avec.

_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


IDENTITY CARD
Sugar or Milk ? ✩
Chin Hwa n'aurait pas été un modèle exemplaire de sérieux et de tenue correcte, il aurait très certainement éclaté de rire au visage de Chul Hei, à l'heure qu'il est. Parce que c'est vrai, la situation était tout de même hilarante. Il avait tout de même failli entrer  dans un combat de rue avec le petit ami de son meilleur ami, tout ça à cause d'un malentendu. Bon sang, ça pourrait même figurer dans un drama cette histoire. Le blond le regarda siroter son café lentement, mais cela ne suffit pas à cacher le rouge qui lui montait aux joues, et qui fit rire Chin Hwa. « Je comprends, ne t'inquiète pas. Toutes les connaissances de Dae Jung sont de bonnes personnes, et quelque chose me dit que tu ne fais pas exception» dit-il d'un ton toujours aussi amical et gentil. Il ne connaissait bien sûr pas toutes les connaissances de Dae Jung, et il savait que certaines d'entre elles pouvaient être méchantes. Mais Dae Jung était un bon garçon, et sa bonne humeur était tellement contagieuse qu'il était impossible, en règle générale, de rester stoïque ou cinglant autour de lui. Chin Hwa lui faisait confiance au point ou il était certain qu'il parviendrait même à raisonner des criminels s'apprêtant à commettre une grossière erreur. Rapidement, Chul Hei se mordit les lèvres, avant de commencer à lui poser des questions. Le blond savait qu'il n'échapperait pas à cet interrogatoire : en tant que petit ami actuel du medium, il se devait d'assurer ses arrières, de parler avec les amis proches de Dae Jung pour être certain que ces derniers ne le convoitaient pas. Heureusement pour Chul Hei, le coeur de Chin Hwa était déjà pris, et plutôt mille fois qu'une.« Depuis...2 ans environ? Cela correspond à peu près au moment ou j'ai débarqué dans cette ville. J'ai rencontré Dae Jung dés mon premier jour, et c'est d'ailleurs lui qui m'a aidé à me sociabiliser. » avoua-t-il en se grattant légèrement le nez, signe de sa timidité. Raconter sa vie n'avait jamais été son fort, autant le dire tout de suite. Rencontrer Dae Jung ce jour-là était surement un présent de dieu ou on ne sait quelle force supérieure pour l'aider à s'insérer dans la société naturellement et normalement. Sans le medium pour l'aider, Chin Hwa n'aurait jamais pu survivre. Il n'aurait pas décroché son job au café, il n'aurait pas rencontré Min Hun. Il aurait raté bien des choses. La prochaine question de Chul Hei le surprit au point ou il sursauta nerveusement sur sa chaise, les yeux ronds comme des soucoupes. Lui qui expérimentait à peine les câlins, penser au sexe était quelque chose de soudain.  « Arrhm...non. Je veux dire, non, je n'y ai jamais pensé, que ce soit avec Dae Jung ou...qui que ce soit d'autre. » Ses yeux dérivèrent sur les autres tables autour d'eux comme la fin de sa phrase était avalée par sa bouche, en un marmonnement à peine audible. Penser à ce genre de choses lui faisait également penser à celui qui hantait toutes ses pensées. Et sincèrement, il y avait des images peu catholiques qui traversaient soudainement son esprit. Chin Hwa se retrouva rouge écrevisse, à s'éventer de ses deux mains parce que la température du café venait d'augmenter sans prévenir. Plus suspect que ça, il n'y a pas, songea-t-il en relevant les yeux vers Chul Hei, gêné.
electric bird.


hs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


IDENTITY CARD
Revenir en haut Aller en bas
 

Sugar or milk « feat Lim Chul Hei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sugar Cane’s Bitter Harvest in the Dominican Republic
» Riko Sugar [Validée]
» Bois son Milk-Shake(libreeeuh XD)
» Après Kim kardashian, Neyo,Corneille,Oprah... Sugar Sammy!
» RP avec Spicy Sugar.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CUM SPECTRIS ET MORTE VIVERE :: ✖︎ Every Things Ends Here ✖︎ :: Old Papers :: RPs Finis / Abandonnés-